thumbnail Bonjour,

Les clubs français continuent de présenter un bilan calamiteux en Ligue Europa cette saison. La sonnette d'alarme est définitivement tirée.

Les journées se suivent et se ressemblent pour les clubs français en Coupes d'Europe cette saison. Elles sont toutes décevantes et faméliques sur le plan arithmétique, en particulier en Ligue Europa. Ce jeudi, lors de la réception du Zenit au Matmut Atlantique, Bordeaux a été la seule équipe à ne pas s'incliner, et ce pour prendre un maigre point après s'être fait rejoindre en seconde période.

L'OM et le Stade Rennais, eux, se sont inclinés et ce pour la deuxième fois d'affilée. Pour les Phocéens, le revers est même synonyme d'élimination alors qu'il reste encore deux matches à jouer. Quant à l'équipe bretonne, elle préserve un mince espoir de qualification, à la faveur de son succès acquis en début de compétition.

La victoire de la bande à Lamouchi face aux Tchèques en septembre dernier reste, par ailleurs, la seule récoltée par les clubs français dans cette C3 2018/19. En 12 matches joués, c'est trop peu et ce bilan est à peine rehaussé par les deux nuls enregistrés par la suite (l'OM contre Apollon et Bordeaux face à Zenit). 

Dans cette Ligue Europa, il n'y a que six pays qui ont cueilli moins de points que les équipes de l'Hexagone et aucune des nations en question (Chypre, Azerbaïdjan, Biélorussie, Slovaquie, Bulgarie, Luxembourg) ne compte plus d'un représentant. Autrement dit, le ratio des équipes de Ligue 1 est le plus mauvais de l'Europe. Dans le classement en question, il y a 18 (!) pays qui sont devant la France, dont la Hongrie et le Kazakhstan, qui ne comptent pourtant qu'un représentant chacun. 

Relatifs