thumbnail Bonjour,

Jacques-Henri Eyraud a défini la priorité du recrutement de l'OM. Le président des Phocéens affirme ne pas être focalisé sur un attaquant.

L'Olympique de Marseille risque d'être actif dans les dix derniers jours du mercato estival. Entre la blessure de Steve Mandanda, l'échec de la piste Mario Balotelli mais aussi et surtout le départ de Frank Zambo Anguissa, les Phocéens ont des besoins en cette fin du mois d'août et des pistes à exploiter. Mais l'OM ne pourra pas recruter à tous les postes et devra faire des choix.

Dans un entretien accordé à RMC, Jacques-Henri Eyraud a défini la priorité de la fin de mercato pour l'Olympique de Marseille : "La priorité est un milieu défensif. Franck Zambo Anguissa est un excellent joueur mais l’offre que nous avons reçue de Fulham est une offre que l’on ne pouvait pas refuser. Il faut désormais le remplacer et nous travaillons dessus". 

Pas de numéro neuf dans le viseur ?

2018-08-11 Marseille

Le président de l'OM est agacé par l'obsession d'un nouveau numéro neuf : "Il est étonnant de ne pas avoir une oreille plus attentive sur nos dernières sorties publiques, et notamment celle de notre entraîneur Rudi Garcia. Il y a quelques jours, en conférence de presse, Rudi Garcia a expliqué notre non qualification pour la Ligue des Champions était non pas dû au fait que nous n’avions pas marqué assez de but mais plutôt parce que nous avions encaissé des buts a des moments décisifs de la saison. J’ai l’habitude de dire que le grand attaquant, c’est l’équipe".

"L’OM a marqué 80 buts la saison dernière, soit le meilleur total sur un exercice depuis 1971. L’OM a trouvé le chemin des filets à 35 reprises sur 38 matchs. Seul le PSG a fait mieux. Dans notre équipe, huiy joueurs ont inscrit cinq buts ou plus. Nous sommes à égalité avec le Bayern Munich et Manchester City. Si nous pouvons un jour renforcer notre attaque, nous le ferons", a ajouté Jacques-Henri Eyraud.

Le président de l'OM a déjà rétabli sa vérité concernant le dossier Mario Balotelli et ne regrette pas de s'être lancé sur l'attaquant italien : "Enervé par l'issue du dossier Mario Balotelli ? Pas du tout. Nous n’avons jamais annoncé que le recrutement d’un numéro 9 était la priorité de notre mercato. Pouvoir recruter Balotelli en fin de contrat était une véritable opportunité que nous ne regrettons absolument pas d’avoir tentée". 

Relatifs