Arsène Wenger laisse un "héritage intouchable" à Arsenal pour Thierry Henry

Commentaires()
Getty Images
Thierry Henry a tenu à saluer Arsène Wenger, son ancien entraîneur, ce vendredi et a rendu hommage à l'héritage laissé par l'Alsacien.

Une page de l'histoire d'Arsenal se tourne ce vendredi avec l'officialisation du départ d'Arsène Wenger en fin de saison. L'entraîneur français est devenu au fil des années une légende du club londonien, même si les dernières saisons ont été compliqué sur le plan sportif et avec les supporters qui devenaient impatients. Les hommages des acteurs du monde du football se multiplient et le dernier en date mais pas le moindre provient de l'autre grande légende des Gunners : Thierry Henry.

Consultant pour Sky Sports, l'ancien international français, meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal qui a évolué plusieurs saisons sous les ordres d'Arsène Wenger, lui a rendu hommage : "J'étais un peu mitigé parce que c'est un triste jour pour moi de voir le grand homme quitter le club, bien que nous sachions tous qu'il lui reste des matches, a avoué Henry sur Sky Sports. Je suis heureux d'une certaine manière que les gens puissent lui donner la sortie qu'il mérite, donc un peu de bonheur aussi parce que récemment ça a été vraiment dur pour lui et pour le club".

Arsène Wenger 8
"N'oublions pas le club. Récemment, les gens ont toujours confondu ce qu'il fait sur le moment et son héritage. Une fois que vous annoncez que vous partez, les gens vont parler de votre héritage et son héritage est intouchable. Ne nous perdons pas en célébrant la fin de son époque. L'équipe doit gagner l'Europa League, ce serait un exploit incroyable et Arsène n'a jamais gagné en Europe auparavant, donc ce serait un bon moyen de lui donner une belle sortie".

Une annonce surprenante

Thierry Henry attend un hommage de la part des supporters à la hauteur de ce qu'à apporter Arsène Wenger au club : "À partir de dimanche contre West Ham, les gens vont aller au match non seulement pour voir un de ses derniers matchs à l'Emirates, pour soutenir l'équipe, mais aussi pour lui offrir une belle sortie. Je ne m'y attendais pas. Je ne pense pas que les gens pensaient qu'il allait l'annoncer maintenant, il doit évidemment avoir ses raisons, mais c'est un peu bizarre pour moi. Je me souviens que lorsque je jouais pour Arsenal, les gens parlaient de notre façon de jouer, non pas de ce que nous avons gagné, mais de la façon dont nous l'avons fait et comment Arsène a fait d'Arsenal un club connu dans le monde entier".

Interrogé sur la possibilité de succéder à son ancien entraîneur, Thierry Henry, dans le staff de Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique, a botté en touche : "Si je pourrais être le successeur de Wenger ? Regardez-moi rire. C'est drôle. (...) Il y a une personne à qui vous pouvez poser cette question, c'est Ivan Gazidis (directeur exécutif du club). C'est lui qui devrait répondre à la question".

Fermer