News Résultats en direct
Arsenal

Arsenal, Kroenke : "Emery fait un travail fantastique"

11:45 UTC+2 20/08/2019
Unai Emery Arsenal 2019-20
L'un des propriétaires des Gunners revient sur le mercato agressif d'Arsenal et loue les qualités de son entraîneur, Unai Emery.

Arrivé à l'été 2018 pour succéder à Arsène Wenger, Unai Emery est entré dans le coeur des supporters. Cinquième pour sa première saison à Arsenal, l'entraîneur espagnol a réalisé un travail de fond convaincant pour tenter de remettre les Gunners sur le devant de la scène en Angleterre et en Europe. Dans un entretien accordé à la BBC Sport, Josh Kroenke a encensé son entraîneur, Unai Emery, dont il loue le travail. 

"Je crois qu'il fait un super boulot et a fait un super boulot. Tourner la page après le passage d'un manager aussi légendaire qu'Arsène Wenger allait dans tous les cas être difficile mais le club l'a tourné aussi élégamment que possible. Je pense que l'approche quotidienne d'Unai est fantastique. Il est dehors, sur le terrain, il travaille dur, fait un gros travail vidéo, il communique et son énergie de tous les jours et sa dévotion pour son boulot est fantastique. C'est exactement ce dont nous avons besoin", a déclaré l'un des propriétaires des Gunners.

"Nous serons proactifs en janvier"

"Nous avons les ambitions les plus hautes. Pour l'instant je peux seulement imaginer ce que c'est que de disputer une finale de Ligue des champions, après avoir disputé celle de Ligue Europa à Bakou. Nous avons les mêmes envies que nos fans : on veut gagner aussi souvent que possible et je crois qu'on a le groupe pour mener à bien cet objectif", a ajouté Josh Kroenke, directeur du Board d'Arsenal.

Le dirigeant des Gunners promet d'être actif sur le mercato de janvier : "Je dirais que si vous réagissez et battez des records de club fondés sur l'opinion publique concernant les transferts, vous n'irez pas très loin en tant que club. Nous n'étions pas réactifs cet été, nous étions réellement proactifs. Pour ce qui est de janvier, je ne veux pas prendre de l'avance sur nous-mêmes. Nous devons évaluer certaines choses à court terme et déterminer les points sur lesquels nous devrons peut-être nous pencher à l'avenir. Par conséquent, lorsque le mois de janvier arrivera, nous serons à nouveau proactifs".

"Sans la Ligue des champions, nous ne savions pas exactement ce qui était possible, mais j’ai encouragé notre cellule de recrutement à être agressif. Lorsque le club de football Arsenal frappe à la porte d’un joueur, c'est une porte différente des autres. Cet été, même si nous n'étions pas en position de force après Bakou, je pense que quelques personnes ont été prises au dépourvu en voyant qu'Arsenal avait toujours cette aura. Nous sommes ravis de continuer à avoir cela maintenant et dans l'avenir", a conclu Josh Kroenke.