Arsenal et Dortmund passent en tremblant…Le résumé de la soirée de Ligue Europa

Commentaires()
Getty Images
Les 16es de finale de la Ligue Europa ont rendu leur verdict ce jeudi. La grosse majorité des équipes favorites sont passées.

On connait les 16 équipes appelées à disputer les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. En plus de l'OM et de l'OL, les deux représentants français toujours en course, d'autres grandes équipes européennes ont pu étirer leur parcours. C'est le cas notamment de l'AC Milan, de l'Atletico Madrid, de Borussia Dortmund et d'Arsenal. Certaines avec plus ou moins de difficultés. Le seul prétendant déclaré au sacre à avoir chuté est Naples, incapable de remonter son retard de deux buts à Leipzig.

Un policier mort à Bilbao en marge du match Athletic-Spartak

Leader incontestable de la Serie A, l'équipe de Maurizio Sarri a donc manqué de renverser la formation allemande. Les Partenopei n'étaient cependant pas si loin de réussir leur pari vu qu'ils menaient 2-0. Naples n'est pas la seule équipe italienne à avoir dit adieu à cette Ligue Europa ce jeudi. C'est aussi le cas de l'Atalanta Bergame. Opposée au Borussia Dortmund, la formation de Gasperini tenait sa qualification jusqu'à la 83e minute avant d'encaisser un but de Marcel Schmelzer suite à une erreur de son gardien. Une égalisation qui a refroidi tout le Mapei Stadium.

Mal embarquée après le match, la Lazio de Rome, elle, a su bien faire le travail lors de cette seconde manche. Les Biancocelesti ont laminé le Steaua Bucarest sur un score sans appel de 5 buts à 1. L'AC Milan de Gennaro Gattuso n'a pas été aussi flamboyant contre le Ludogorets, mais la victoire 1-0 a été suffisante à son bonheur. Cela faisait huit ans que les Rossonerri n'avaient pas connu l'Europe en printemps.

Les Russes réussissent un quasi sans-faute

Comme les Italiens, les clubs espagnols n'ont survécu qu'à moitié à ces 16es de finale. Seule la Real Sociedad a dû quitter l'épreuve en perdant face au RB Salzbourg (2-1). Le voisin basque de Bilbao a également chuté (1-2), mais c'était sans conséquence face aux Russes de Spartak Moscou. Par ailleurs, si l'Atletico a dominé pour la deuxième fois Copenhague (1-0), Villarreal a dû céder face à Lyon (0-1).

L'article continue ci-dessous

La Russie a été un peu mieux lotie avec trois qualifiés sur quatre. Spartak est donc tombé, mais le Zenit, facile vainqueur du Celtic (3-0), le CSKA Moscou, tombeur de l'Etoile Rouge (1-0), et le Lokomotiv Moscou, bourreau de Nice (1-0), ont tous validé leur strapontin.

La surprise de cette soirée aurait pu venir d'Arsenal où Ostersunds a été proche de créer l'exploit de l'année. Battus 3-0 à domicile, les Suédois menaient 2-0 face aux Gunners à la pause. La seconde période s'annonçait compliquée pour les locaux, mais Kolasinac a eu la bonne idée de réduire le score et tuer le suspense. Arsenal passe, mais seulement par un trou de souris.

Dans les autres matches, on relèvera la qualification de Sporting face à Astana (3-3). Viktoria Plzen a réussi à se défaire de Partizan Belgrade (2-0). Enfin, Le Dynamo Kiev, pour sa part, a résisté à l'AEK Athènes (0-0). 

Prochain article:
Neymar, le Real Madrid, le Barça... : les meilleurs articles foot en soldes
Prochain article:
"City a acheté quatre latéraux à Guardiola!" - Mourinho s'en prend à la politique de transfert de Manchester United
Prochain article:
Barça : Coutinho, c'est quoi le problème ?
Prochain article:
Course contre la montre pour le recrutement d'un numéro 6 au PSG
Prochain article:
Chelsea, Sarri : "Je n'accepte pas cette mentalité"
Fermer