Après la victoire de Manchester United, Mourinho dénonce "une chasse à l'homme"

Commentaires()
Getty Images
Le Portugais s'est montré très offensif après le succès arraché par Manchester United face à Newcastle (3-2).

La semaine délicate de José Mourinho et Manchester United s'est conclue par une victoire qui devrait faire beaucoup de bien, contre Newcastle (3-2), ce samedi. Menés 2-0 par les Magpies, Paul Pogba et sa bande ont su trouver les ressources mentales pour inverser la tendance. Mata, Martial et Alexis Sanchez ont trouvé le chemin des filets.

Mais il en faudra plus pour apaiser le climat. José Mourinho, très remonté, a affirmé après le match que les médias avaient orchestré une "campagne de méchanceté".

"Comme un de mes amis me le disait ce matin : si demain il pleut à Londres, c'est de ma faute", a-t-il déclaré à BT Sport. "S'il y a des difficultés à obtenir l'accord du Brexit, c'est de ma faute. Et je dois être prêt pour cela. Je pense qu'il y beaucoup de méchanceté et une chasse à l’homme évidente, et j'estime que c'est trop dans le football".

L'article continue ci-dessous

"C’est une vie que j’aime, c’est la vie pour laquelle je travaille depuis que je suis enfant et j’aimerai cela jusqu’au dernier jour", a toutefois rajouté le Special One, très affecté.

Mourinho estime aussi que ces critiques ont un impact sur ses propres joueurs. Le Portugais a notamment identifié Marcus Rashford, sorti en seconde période, et Scott McTominay - remplaçant à la mi-temps - comme des joueurs en difficulté dans l'atmosphère actuelle.

"J'ai 55 ans et malgré cela, c'est la première fois dans le football que je vois une chasse à l'homme. Je peux y faire face et je peux vivre avec. Mais certains garçons, comme Marcus Rashford, étaient tristes sur le terrain. Scott McTominay était effrayé sur le terrain. Même tous les autres joueurs commettent des erreurs qui ne sont pas normales".

Fermer