Antero Henrique - Unai Emery - Maxwell : le trio que le PSG espère gagnant

Commentaires()
Getty
Avant de se pencher concrètement sur son mercato, le PSG a remodelé son organigramme. Avec trois hommes par qui tout passera.

Il n'y aura pas d'officialisation comme le PSG avait pu le faire pour l'arrivée d'Antero Henrique. Mais Maxwell s'est mis au travail depuis le mois de juin aux côtés du directeur sportif pour offrir à Unai Emery l'équipe la plus compétitive possible pour la reprise du championnat le 5 août prochain.

Coutinho ne viendra pas au PSG cet été

Ces trois hommes travaillent en étroite collaboration avec l'aide de Joao Alfonso, lui aussi adjoint d'Antero Henrique, qui chapeautera la cellule de recrutement du PSG quand Maxwell sera plus visible au Camp des Loges. Aucune officialisation n'est prévue pour l'arrivée des deux hommes.

Maxwell - PSG

Dès son arrivée, Antero Henrique a réalisé un audit interne pour comprendre les dysfonctionnements du club. Le Portugais s'est vu octroyer énormément de pouvoir de décision. S'il doit rendre des comptes de manière permanente à Nasser Al-Khelaifi, c'est avec lui que les agents et les joueurs doivent négocier.

Ce fut le cas pour Marco Verratti. Quand Donato Di Campli a demandé à rencontrer le président parisien, ce dernier l'a renvoyé vers le directeur sportif, expliquant que c'est lui qui traitait les dossiers. Nasser Al-Khelaifi n'est intervenu que lors de la prolongation de Thiago Motta, devant la difficulté des négociations avec Antero Henrique. C'est le Portugais qui a, par exemple, refusé d'aller plus loin avec Pierre-Emerick Aubameyang. 

L'article continue ci-dessous

Antero Henrique - Maxwell - PSG

Yuri Berchiche était déjà convoité en janvier 

Pour Yuri Berchiche, le Qatari a finalisé l'accord en validant un dossier mené depuis le début par Antero Henrique, Maxwell et Unai Emery. Le Basque a soufflé le nom de l'arrière gauche en début de mercato. Pas un inconnu puisque le club de la capitale avait déjà essayé de recruter l'Espagnol en janvier denier. 

Comment Jean-Kevin Augustin a signé à Leipzig 

Le système actuel est bien rodé. Les trois hommes, avec l'aide de la cellule de recrutement, glissent chacun des idées de recrutement. Chacun donne son avis et les dossiers sont ensuite négociés par Antero Henrique, avant que le président ne donne la décision finale. Les trois hommes se retrouvent souvent pour faire le point sur l'avancement de certaines négociations. Parfois tard le soir au siège du club à Boulogne-Billancourt. 

Dans le dossier de Kylian Mbappe, ardemment désiré par le PSG. Antero Henrique a ainsi rencontré une première fois ses proches dans un grand hôtel de la capitale, avant qu'Unai Emery ne fasse le déplacement lui-même la semaine dernière à Bondy pour présenter le projet parisien au joueur et à ses proches. Après une première offre à hauteur de 135 millions d'euros, il se murmure qu'une deuxième, plus élevée, est en préparation. Sans que cela ne change les plans de Monaco, et du joueur, de se rencontrer prochainement pour évoquer une prolongation de contrat. Kylian Mbappe et son entourage ont logiquement écouté les discours des autres clubs, mais il apparait vraiment peu probable que le jeune attaquant ne quitte la Principauté cet été. Paris tente aussi d'être en course en cas de départ, plus sérieusement envisageable, la saison prochaine. Car le trio voit et travaille aussi sur le long terme. Le PSG est désormais en ordre de marche.

Fermer