Mercato - Ancelotti : "Koulibaly veut rester à Naples !"

Emilio Andreoli
Carlo Ancelotti a catégoriquement exclu un potentiel départ de Kalidou Koulibaly cet hiver, alors que le défenseur est annoncé à Manchester United.

Kalidou Koulibaly et Naples, c'est une histoire qui devrait se poursuivre sur la durée.

C'est en tout cas le sens de la sortie médiatique de Carlo Ancelotti ce lundi. Après le triste épisode récent qui a vu le défenseur sénégalais être victime d'actes racistes en Italie, le joueur du Napoli a reçu de nombreuses marques de soutien dans le monde du football et ailleurs.

L'article continue ci-dessous

Mais cette situation a aussi renforcé les rumeurs d'un possible départ. Et il n'en a pas fallu davantage pour que la presse britannique s'emballe à propos d'une possible arrivée à Manchester United durant ce mercato hivernal. L'équipe d'Ole Gunnar Solskjaer, sur le renouveau depuis la prise de fonction du Norvégien après le limogeage de José Mourinho, reste fragile défensivement malgré sa belle série de victoires. Et à un mois de sa première manche contre le PSG en huitièmes de finale de Ligue des champions, Koulibaly possède le profil iédal pour renforcer son arrière-garde.

Mais Carlo Ancelotti exclut clairement l'idée d'un départ. L'ancien entraîneur du PSG estime tout simplement que cette hypothèse ne correspond pas à l'envie du joueur.

"En Angleterre, ils écrivent que Koulibaly pourrait partir à cause du problème du racisme", a-t-il expliqué en conférence de presse. "Je ne le pense pas, Kalidou est heureux à Naples. Il est contrarié par ces évènements, comme tout le monde, mais ce n'est pas ça qui le fera partir. Il n'a jamais démontré l'envie de s'en aller. Il veut rester à Naples et en Italie, un pays qu'il aime beaucoup", a conclu l'Italien.

Prochain article:
Neymar, le Real Madrid, le Barça... : les meilleurs articles foot en soldes
Prochain article:
"City a acheté quatre latéraux à Guardiola!" - Mourinho s'en prend à la politique de transfert de Manchester United
Prochain article:
Barça : Coutinho, c'est quoi le problème ?
Prochain article:
Course contre la montre pour le recrutement d'un numéro 6 au PSG
Prochain article:
Chelsea, Sarri : "Je n'accepte pas cette mentalité"
Fermer