Amical - Valère Germain revient sur son poste d'ailier

Commentaires()
getty
Unique buteur olympien samedi soir face à Villareal (1-1), Valère Germain est revenu sur son poste d'ailier occupé lors de ce quatrième match amical.

Disposant d'un effectif encore limité, notamment dans un secteur offensif privé de Florian Thauvin encore en vacances et de Lucas Ocampos victime d'une entorse de la cheville, Rudi Garcia doit composer avec les moyens du bord durant cette préparation estivale. Ainsi, face à Villareal, samedi soir (1-1), le technicien a décidé d'aligner Valère Germain, son habituel attaquant, dans un rôle d'ailier. Positionné dans le couloir droit, ce dernier est tout de même parvenu à faire trembler les filets face aux espagnols, pour le compte du quatrième match amical de l'été du club phocéen. Au point de s'y installer ? Pas si sûr...

"Tant qu'on est sur le terrain, c'est le plus important"

"Cela faisait un long moment que je n'avais pas joué à ce poste. J'y avais joué à 17-18 ans pendant ma formation à Monaco", a d'abord réagi le Marseillais après la rencontre. "Si je peux apporter quelques fois à ce poste cette saison, étant donné qu'il y aura beaucoup de matchs, pourquoi pas ? Il faut que je retrouve un peu de repères, c'est normal. Je préfère bien sûr jouer devant mais tant qu'on est sur le terrain, c'est le plus important", a-t'il ensuite ajouté, lui qui aspire à plus de temps de jeu qu'en fin de saison dernière. 

Valère Germain
Il faut dire qu'après des débuts en fanfare du côté de la Cannebière, marqués par un triplé inscrit lors du 3e tour préliminaire de Ligue Europa face à Ostende il y a presque un an désormais, Valère Germain avait été à créditer d'un exercice 2017-2018 en demi-teinte, bien que terminé avec 9 buts inscrits en 35 matches de Ligue 1 disputés. Si bien qu'avec la confiance retrouvée de son concurrent Kostas Mitroglou et la potentielle arrivée de l'international italien Mario Balotelli, le marseillais de naissance a de quoi être inquiet quant à ses chances de titularisation. Finalement, la clé résidera peut-être dans sa faculté à se montrer performant et ce peu importe son positionnement. 

Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Prochain article:
OFFICIEL : Yoann Gourcuff quitte Dijon
Prochain article:
Coupe du Roi : Séville fait tomber le Barça grâce à Ben Yedder
Prochain article:
Thiago Silva, Marquinhos...Les réactions après PSG-Strasbourg (2-0)
Fermer