Ajax, Van der Sar affirme ne pas vendre toutes ses stars cet été : "Nous n'allons pas démanteler toute l'équipe"

Commentaires()
Getty Images
L'ancien portier néerlandais est fier de l'équipe qu'il a monté et assure qu'une grande partie de ces joueurs vont rester ensemble.

Porté par une jeune et talentueuse génération, l'Ajax Amsterdam réalise une saison de folie. Le club néerlandais a conquis l'Europe grâce à son beau jeu et en prouvant qu'il était à la hauteur de l'évènement en éliminant le Real Madrid et la Juventus. Déjà assurée de perdre Frenkie De Jong l'été prochain, qui rejoindra le FC Barcelone, l'Ajax risque de connaître une véritable saignée concernant ses meilleurs joueurs à l'image du FC Porto en 2004 après sa victoire en C1. Matthijs De Ligt, David Neres, Hakim Ziyech ou même André Onana, ils sont nombreux à intéresser les meilleurs clubs européens.

Devenu directeur général de l'Ajax Amsterdam, Edwin Van der Sar est conscient qu'un ou plusieurs départs sont inévitables cet été, néanmoins, il a tenu à rassurer les supporters du club néerlandais en assurant que l'objectif serait de préserver un maximum l'équipe actuelle au micro de BT Sport : "Nous savons que c'est un fait. C'est l'histoire de l'Ajax. Cela s'est passé dans les années 70, 80 et 90, donc nous le savons".

"Une équipe fantastique à regarder"

David Neres Ajax Champions League

L'article continue ci-dessous

"Cela laisse également de la place pour les jeunes joueurs, les gars de 19 ou 20 ans. Dans deux ans, ils joueront à ce niveau. Nous n'allons pas vendre sept joueurs. Nous devons nous assurer de rester compétitifs. Nous aimons cette étape de la compétition et la reconnaissance. Nous n'allons donc pas briser toute l'équipe. Bien sûr, c’est le développement de l’Ajax, donner une chance aux jeunes joueurs. Cela n’arrive pas tous les ans", a ajouté l'ancien gardien de Manchester United.

Edwin Van der Sar a évoqué la politique et le budget de l'Ajax : "Une fois tous les deux ans, on assiste à une foule de talents combinés à une expérience acquise avec des joueurs comme Dusan Tadic et Daley Blind et des joueurs qui sont restés comme David Neres. C'est une équipe fantastique à regarder. Nous ne payons pas autant en salaires, bien sûr, une grande partie de notre budget est affectée à notre académie, 11 ou 12 millions d'euros sont dépensés pour l'académie et nous sommes très fiers que quatre ou cinq joueurs soient sortis ce soir de notre académie et qu'ils jouent en demi-finale".

"J'en ai fait l'expérience moi-même en 1995 avec des artistes comme Edgar Davids, Clarence Seedorf, Frank Kluivert, Frank et Ronald de Boer et c'est formidable de constater que 24 ans plus tard, nous atteignons à nouveau ce niveau et jouons le genre de football que les gens connaissent à propos de Ajax, que nous avons joué", a conclu l'ancienne légende du football néerlandais qui a une grande part dans ce renouveau de l'Ajax Amsterdam.
 

Fermer