Affaire Eric Abidal : "Le FC Barcelone dément catégoriquement toute irrégularité"

Dernière mise à jour
Commentaires()
Au coeur d'une vive polémique suite aux accusations portant sur l'achat illégal d'un foie destiné à Eric Abidal, le Barça a officiellement réagi.

Ce mercredi matin, nous évoquions les informations révélées par le quotidien espagnol El Confidencial faisant état de «l'achat illégal d'un foie» destiné au défenseur français Eric Abidal. Des faits remontant à 2012 - année durant laquelle le joueur, atteint d'un cancer, avait subit une greffe - reprochés au FC Barcelone, qui n'avaient pas manqué de faire grand bruit, notamment du fait de la notoriété mondiale du club 25 fois sacré Champion d'Espagne depuis sa fondation en 1899. Des révélations polémiques, qui ont même contraint le club de Lionel Messi à communiquer sur le sujet ce mercredi après-midi. 

"Le FC Barcelone dément catégoriquement toute irrégularité"

Alors que son attaquant Luis Suarez affrontera la France de Samuel Umtiti ce vendredi (16h) pour le compte des 1/4 de finale de la Coupe du Monde 2018, le FC Barcelone ne semble pas vraiment avoir la tête à ce duel entre deux de ses protégés. Il faut dire que la révélation d'écoutes téléphoniques impliquant Sandro Rosell, l'ancien président du club catalan, l'ont mis dans l'embarras, celles-ci mettant en évidence l'achat illégal d'un foie pour l'ancien défenseur et actuel directeur sportif. Des informations formellement démenties par le Barça via un communiqué officiel : 

"Le FC Barcelone dément catégoriquement toute irrégularité face aux informations publiées ce jour en relation à la greffe de foie subie par l'actuel secrétaire technique de l'équipe première Éric Abidal. Le club regrette le peu de rigueur au sujet d'informations concernant un sujet aussi sensible et réaffirme son soutien envers Éric Abidal et sa fondation, pour contribuer à améliorer la vie des enfants et des jeunes ayant subi le même traitement médical.", ont ainsi rétorqué les Blaugranas. 

Par ailleurs, Pau Molins, avocat qui avait tout juste été chargé de présenter un recours contre les accusations de blanchiment d'argent portées à l'encontre de Sandro Rosell, a fait part de sa consternation au micro de la radio locale RAC1. "Je suis relativement surpris car à chaque nouveau recours, des fuites viennent de cette mafia de la police qui cherche à dépeindre Rosell comme une bête", a déclaré l'avocat, d'une manière assez surréaliste. Comme l'ensemble de cette polémique, qui malgré cette réaction du club barcelonais, devrait continuer à faire couler beaucoup d'encre en Espagne comme en France. 

Prochain article:
L'Angleterre, forcément spécial pour la Croatie et Rakitic...
Prochain article:
Espagne - Sous le feu des critiques, De Gea peut compter sur Luis Enrique
Prochain article:
Italie-Portugal 0-0, le Portugal résiste à l'Italie et s'invite dans le dernier carré de la Ligue des Nations
Prochain article:
AC Milan - Le Croate Ivan Strinic annonce son retour sur les terrains
Prochain article:
Bonucci conspué par San Siro lors d'Italie-Portugal
Fermer