News Résultats en direct
Milan

AC Milan - Critiqué, Gennaro Gattuso ne craint pas pour son poste

19:11 UTC+2 24/10/2018
Gattuso Milan Chievo
Déjà critiqué ces dernières semaines, l'AC Milan de Gennaro Gattuso l'est encore plus depuis dimanche soir, et sa défaite face au rival de l'Inter.

Pointant à une triste douzième place de Serie A après sa défaite lors du derby face à l'Inter Milan (0-1) et une réalisation inscrite en toute fin de rencontre par l'inévitable Mauro Icardi, l'AC Milan de Gennaro Gattuso n'est pas à la hauteur des attentes cette saison. À tel point qu'en Italie, la Gazzetta dello Sport et le Corriere dello Sport faisaient état d'une possible séparation entre le club et Gennaro Gattuso, qui serait ainsi remplacé par un certain Roberto Donadoni au poste d'entraîneur. Néanmoins, ce mercredi, l'actuel entraîneur du club a balayé ces rumeurs. 

"Nous sommes une équipe qui n'a tout simplement pas réussi à exploiter son potentiel"

"Tous les jours, j'ai une discussion avec Leonardo et Maldini, et parfois nous ne sommes pas d'accord, comme dans toute famille, mais il y a toujours du respect et on se regarde dans les yeux. Le reste n'est que discussion de comptoir", a-t-il déclaré à la presse locale. "J'ai eu la même pression que dans les autres clubs où j'ai travaillé. J'ai perdu six matches de Championnat depuis que je suis ici et j'ai l'impression de les avoir tous perdus", a-t-il ajouté, amer. 

De plus, l'ancien joueur de l'AC Milan et de la Squadra Azzurra est également revenu sur les commentaires qui ont suivi la défaite contre l'Inter dimanche (0-1), alors que son équipe ne semblait pas vraiment animée par une envie de l'emporter face à l'ennemi. "Je me sens offensé quand on dit que nous avons joué le nul. Nous sommes une équipe qui n'a tout simplement pas réussi à exploiter son potentiel. Lorsque vous jouez pour le nul, vous jouez en 4-5-1 et vous garez le bus. Quelqu'un a-t-il vu une ligne de cinq et deux barricades ?", s'est interrogé l'ancien coach du FC Sion, ironique. Une chose est sûre, ses protégés devront montrer autre chose dès  jeudi (18h55) face aux espagnols du Betis Séville en Ligue Europa.