Avant-match : l'Islande et la Hongrie visent la qualification

L'Islande et la Hongrie ont séduit à l'occasion de leurs premières sorties à l'Euro. Samedi, à Marseille, l'objectif des deux sélections sera de confirmer pour assurer la place ...

Même si leur présence commune au Championnat d'Europe relève d'une surprise, l'Islande et la Hongrie ne sont pas venues en France pour faire de la figuration. Et ces deux équipes l'ont prouvé à l'occasion de leur première rencontre dans le groupe F. Pendant que les Hongrois mataient contre toute attente les Autrichiens (2-0), les Islandais, eux, réussissaient le pari de tenir en échec le Portugal (1-1). De belles performances mais dont ils n'ont pas l'intention de se contenter. Le duel qui mettra aux prises samedi les Magyars aux Nordiques se jouera donc sous le signe de l'ambition.

Le but d'Adam Szalai mardi dernier a été le symbole parfait des intentions hongroises durant ce tournoi. Alors qu'on leur prédisait le rôle de faire-valoir, les hommes de Bernd Storck ont prouvé qu'ils savaient très bien jouer au football et qu'ils pouvaient eux aussi gratifier le public de quelques séquences de grande classe. Pourquoi ne pas rêver encore un peu plus et croire en un destin radieux ? La dernière fois que le Nemzeti Tizenegy a passé le premier tour d'une compétition internationale c'était en 1966. Cela fait cinquante ans et il serait bon de célébrer cet anniversaire en rééditant la même performance.

Côté islandais, on n'en est pas encore là, mais la sélection de Lars Lagerback peut aussi revoir ses prétentions à la hausse. Après tout, elle a déjà réalisé le plus dur dans sa poule en partageant les points avec la Selecçao. En résistant à Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers, les Scandinaves ont validé leur excellent parcours en éliminatoires. Ils ont montré qu'avec leur solidarité et leurs vertus collectives, ils étaient capables de compenser leurs manquements individuels. En attendant, le zéro pointé est évité.

Le joueur à suivre : Zoltan Stieber

Avant d'arriver en France, il n'était peut-être pas le plus connu des Hongrois, mais le superbe but qu'il a mis en fin de match contre l'Autriche a suffi pour éveiller la curiosité des observateurs. Stieber (27 ans) n'est pas vraiment un novice au plus haut niveau puisqu'il a trois saisons de Bundesliga derrière lui et sa réalisation, qui fut un mélange de technique, de lucidité et de sang-froid, démontre qu'il a les qualités pour être bien plus qu'un remplaçant au sein de cette sélection magyare. Bernd Storck va-t-il le récompenser contre l'Islande en lui offrant sa première titularisation dans une grande compétition ? 

La stat du match : 5

C'est le nombre de succès consécutifs que compte actuellement la Hongrie face à l'Islande. Les Magyars se présentent à ce rendez-vous avec le meilleur des ascendants psychologiques, d'autant plus que leur dernière victoire, en amical en 2011, a été une véritable démonstration de force (4-0). Mais, parmi les 23 joueurs qui ont été retenus pour l'Euro, seuls quatre avaient pris part à ce match (Dzsudszak, Elek, Priskin et Juhasz). Il n'y a aucune chance, en revanche, de trouver dans le camp islandais un rescapé de la dernière victoire nordique contre les Hongrois puisque celle-ci date de 1995 (1-0).