Rafinha (Bayern) décline la sélection brésilienne

Rafinha, qui avait déjà fait part de son envie de demander la nationalité allemande, vient de refuser d’intégrer la Seleção après la convocation de Dunga.

Visiblement épanoui au Bayern Munich où il est arrivé il y a déjà 4 ans, Rafinha souhaiterait maintenant s’intégrer complètement dans la culture bavaroise, à tel point qu’il aurait demandé la nationalité allemande.

Et le latéral droit a même expliqué via un communiqué qu’il ne souhaitait pour le moment pas intégrer la sélection brésilienne, malgré la convocation officiel de Dunga pour les deux premiers matches de qualification pour le Mondial 2018 contre le Chili et le Venezuela, les 8 et 13 octobre prochain.

Rafinha aurait pourtant pu profité des blessures respectives de Dani Alves (Barcelone) et de Danilo (Real Madrid) pour honorer une toute première sélection avec l’équipe du Brésil.

La fédératin brésilienne salue son honnêteté

"Je ne suis pas appelé régulièrement, je ne suis pas une des options principales à mon poste", a argumenté le trentenaire, visiblement détaché de la Seleção avec laquelle il n’a jamais rien gagné.

De son côté, la fédération brésilienne a déclaré respecter «le choix du joueur», expliquant tout en élégance : "Nous louons sa transparence et nous annulons la convocation de Rafinha. Nous considérons que seuls les joueurs entièrement dédiés à la Seleção peuvent représenter le Brésil sur les terrains du monde entier".

Get Adobe Flash player