PSG, Pastore "mon jeu est porteur de critiques : on m'aime ou on me déteste"

Le meneur de jeu du PSG a évoqué son style de jeu et le match face à la Colombie en conférence de presse hier.

Invité à se prononcer sur le match à venir contre la Colombie en conférence de presse hier, Javier Pastore a fait part de ses sentiments autour de la question de son jeu. L'une des rares satisfactions de l'Argentine depuis le début de la compétition a analysé son style et il sait qu'il fait débat. "Mon style est d'essayer de jouer en une touche, a-t-il précisé d'emblée. À chaque fois, j'essaye de trouver la passe qui va faire la différence, la passe décisive. Je prends du plaisir à envoyer mes coéquipiers vers le but adverse."

Conscient que cette volonté où la prise de risque est partie intégrante de son jeu suscite des critiques, l'artiste argentin s'est expliqué sur le regard qu'on lui porte. "J'ai un style de jeu qui amène des critiques et porte les supporters à avoir un avis tranché sur moi. Ou ils m'aiment, ou ils me détestent et m'insultent. Avant, cela me touchait, mais plus maintenant. Et mon jeu, je ne le changerai pas."

Très bien entouré en club comme en sélection, Pastore a tenu des propos élogieux envers ses compatriotes sud-américains : "Si vous pensez qu'il est compliqué de jouer avec Messi, Di Maria, Agüero et les autres, enlevez-vous tout de suite cela de la tête. C'est la chose la plus belle au monde. C'est incroyable."

Quant à l'adversaire de l'Argentine en quart de finale de la Copa America, la Colombie, le meneur parisien a les idées très claires : "On devra avoir une bonne possession du ballon et aller les agresser quand nous le perdrons. On devra être sans pitié et leur faire mal à la moindre occasion." La bataille s'annonce rude, pour un joueur qui a longtemps évité les coups sur les pelouses de Ligue 1. Mais Pastore a changé, évolué et il reste la meilleure arme des Argentins demain. Les Colombiens le savent et auront un oeil attentif sur El Flaco.

Get Adobe Flash player