Coman appelé en équipe de France : jeune mais déjà si efficace !

Kingsley Coman vient d'être appelé pour la première fois chez les Bleus et c'est tout sauf une surprise au regard des performances qu'il aligne cette saison avec le Bayern.

Deux mois après Anthony Martial, un autre grand espoir du football tricolore va effectuer ses grands débuts avec l'Equipe de France, en l'occurrence Kinsgley Coman. Convoqué pour la première fois par Didier Deschamps ce jeudi, le joueur formé au PSG va, en effet, connaitre son baptême de feu sur la scène internationale. Une promotion prématurée pour ce jeune milieu offensif ? Absolument pas au vu de ce qu'il réalise depuis cet été sous les couleurs de sa nouvelle formation du Bayern Munich. Au sein d'un des meilleurs clubs au monde, il a séduit, non seulement par sa rapidité d'adaptation mais sa faculté à se montrer décisif à chacune de ses sorties ou presque. 

Titulaire ou remplaçant, il assure devant les buts

Les chiffres le démontrent ; Coman a une part très importante dans les bons résultats acquis dernièrement par l'équipe bavaroise. Toutes compétitions confondues, l'ancien Bianconero est apparu à dix reprises avec les champions d'Allemagne et durant ces dix matches, il a réussi à se montrer décisif à sept reprises: deux fois comme buteur et cinq fois comme dernier passeur. Cet unique fait en dit déjà long sur la facilité avec laquelle il a pu prendre ses marques du côté de l'Allianz Arena. Qu'il soit titulaire (6 fois) ou remplaçant (4 fois), il déçoit donc très rarement. 

Ce qui est surtout impressionnant dans le cas de Coman, et ce n'est certainement pas Guardiola qui va le réfuter, c'est qu'il affiche une très belle rentabilité alors que son expérience de haut niveau est très limitée. Certes, il compte déjà une quinzaine de matches avec son ancien club de la Juventus, mais on oublie peut-être qu'il n'a pas encore vingt ans. Plus précisément, il a 19 ans, 4 mois et 24 jours. Dans les cinq grands championnats, il n'y a qu'un seul joueur plus jeune que lui, à savoir Alen Halilovic (Sporting Gijon), qui a été impliqué dans un plus grand nombre de buts cette saison (5 contre 4 pour Coman).  

Parmi les jeunes les plus en vue offensivement en Europe

La dernière statistique peut aussi être calculée en fonction de temps passé sur le terrain. Dans ce cas, l'on peut constater de tous les joueurs ayant moins de vingt ans dans les cinq grands championnats européens, seul trois éléments ont été plus performants que le natif de Paris, qui est impliqué dans un but toutes les 111 minutes.  Deux d'entre eux évoluent en Ligue 1, en l'occurrence Siebatcheu (Reims) et Lemar (Monaco), et un autre en Bundesliga, en la personne de Leroy Sané (Schalke 04). 

S'il y en a qui doutaient du potentiel de Coman, avec toutes ces données chiffrées l'on peut supposer que ce n'est plus le cas. Didier Deschamps, lui, est en tous cas tombé sous le charme. Et pas qu'un peu. "C’est un jeune joueur avec un très gros potentiel. Avec beaucoup de concurrence, il joue et il est bon à plusieurs postes de l’attaque. Il a cette capacité de percussion, j’avais envie de le voir avant la décision ultime", a confié le sélectionneur lorsqu'il a fallu justifier la convocation de la nouvelle pépite bavaroise.