Match arrêté à Helsingborg, un supporter de Djurgarden est décédé

Tragédie lors de la reprise du championnat suédois. Des supporters d'Helsingborg et de Djurgården se sont affrontés. Un fan est décédé et le match a été arrêté.
Des dizaines de supporters d'Helsingborg et de Djurgården se sont affrontés dans le centre-ville de l'équipe locale. Un supporter du club stockholmois, qui avait été transporté à l'hôpital dans un état grave, est décédé de ses blessures, a annoncé une représentante de la police. Pour le moment, les autorités ne savent pas si le supporter a fait une mauvaise rencontre ou s'il faisait partie des bandes qui se sont affrontées. Selon les premières informations, il aurait été frappé à la tête avec un objet. Le club de Djurgården a présenté ses condoléances à la famille du supporter sur Twitter.

Le match de la première journée d'Allsvenskan a été arrêté à la 41ème minute. Des supporters de Djurgården, probablement au courant du décès de leur camarade, ont commencé à envahir la pelouse en chantant des "assassins, assassins" envers la tribune adverse. Ils ont par la suite brûlé des drapeaux de l'HIF. De nombreuses forces de police sont arrivées en renfort au stade mais Martin Hansson, l'arbitre du match, a décidé de ne pas faire reprendre la rencontre car il ne pouvait pas assurer la sécurité des 22 acteurs. Le score était de 1-1 au moment de l'interruption.

A l'intérieur du stade, les supporters ont observé une minute de silence en la mémoire du défunt. L'homme âge de 43 ans, était originaire de Stockholm. La Ministre de la Justice a expliqué qu'un renforcement de la législation serait discuté afin de garantir plus de sécurité aux alentours des stades suédois, mais a également appelé à un changement des mentalités des supporters. Le gouvernement suédois travaille sur un registre national où seraient inscrits les noms des supporters les plus violents. Récemment, les interdictions de stade sont passées à trois années ferme pour les contrevenants.

Après des affrontements à Helsingborg hier, trois supporters avaient été mis en détention et 33 placés quelques heures en garde à vue. Quant au décès du début d'après-midi, la polie a ouvert une enquête préliminaire pour meutre.

[Mise à jour] Aux alentours de 18h, la police faisait état de nombreux points chauds dans le centre-ville d'Helsingborg avec des fans de Djurgården particulièrement échaudés. Le centre-ville est quadrillé par des forces de police venues en renfort. Les services d'urgence ont reçu quatre personnes blessées mais la gravité des blessures n'est pas encore connue.