CDM 2014 - Ronaldo : "Le Brésil est en retard dans les préparatifs"

Contre toute attente, Ronaldo a rejoint le secrétaire générale de la FIFA, dans sa vision de l'avancement des travaux pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil.
La tension était montée entre Jerôme Valcke et le comité d'organisation brésilien de la coupe du monde. Le truculent secrétaire général de la FIFA n'avait rien trouvé de mieux à dire que le Brésil avait "besoin d'un coup de pied aux fesses", façon peu élégante de dire que les travaux pour la prochaine Coupe du Monde prenaient du retard et qu'il fallait certainement accélérer les choses. Aldo Rebelo, le ministre des sports brésiliens a même refusé de continuer à travailler avec Valcke ce qui a obligé ce dernier à s'excuser pour ses propos.

Valcke a reçu un soutien de poids en la personne de Ronaldo, membre éminent du comité d'organisation, qui a admis lui même être inquiet de l'état d'avancement des travaux. "Je crois tout d'abord que les mots de monsieur Valcke se sont un peu perdus dans la traduction", retenait-il lors d'une interview à TV Bandeirantes. "Il s'est excusé envers le peuple brésilien. Ses commentaires étaient maladroits mais cela ne veut pas dire que sur le fond ils n'étaient pas pertinents. Nous sommes en retard sur de nombreuses infrastructures mais les Brésiliens doivent garder confiance. Il n'y a aucune chance que le Brésil n'organise pas cette coupe du monde", a-t-il prévenu.