Le Barça veut sa revanche contre le Celta Vigo

Battu et même humilié au match aller face au club galicien, c'est un Barça très en forme qui attend le Celta Vigo de pied ferme ce dimanche en Liga.

Pour beaucoup, c'est une revanche après la fessée de l'aller (pour rappel, lors du match aller, Vigo s'était imposé 4 buts à 1). Pour certains, c'est toujours un match particulier. On pense à Luis Enrique, ancien coach de la formation galicienne alors qu'en face, il y a Nolito, formé au Barça et dont le destin s'entrecroise avec le club catalan au gré des rumeurs de transferts depuis maintenant plusieurs mois.

Messi peut faire très mal

Le coach catalan, prolixe en conférence de presse sur l'état de santé de Lionel Messi et d'Arda Turan, a fait mine de perdre sa voix quand les médias espagnols ont tenté de s'enquérir sur les problèmes judiciaires de Neymar.

"Les deux sont bien, Arda eu un coup sur le pied et n'a pas fait le déplacement à Valence, mais les deux sont opérationnels", a-t-il dit à propos de l'Argentin (qui sera le premier joueur à passer le cap des 300 buts marqués en Liga en cas de doublé face à Vigo) et du Turc, avant d'évoquer le redoutable adversaire du Barça ce dimanche : "Le Celta est une équipe toujours difficile à affronter pour nous, la seule qui a été capable de nous battre deux fois. Dans la première manche, ils étaient supérieurs et méritaient de gagner, ils ont joué un football attrayant, avec un bon pressing haut", a souligné le technicien en conférence de presse. "Il sont capables de gagner à nouveau".

D'un point de vue comptable, le Barça, en s'offrant le scalp de l'Atlético Madrid, a repris le fauteuil de leader de la Liga, en comptant un match en moins. Avec 3 unités d'avance sur les Matelassiers et 4 sur le Real Madrid. Le Celta, de son côté, vient de se faire éliminer de la Coupe du roi au stade des demi-finales par Séville.