Real Madrid | Benzema : un Clasico et ça repart ?

Englué dans une affaire de chantage présumé à la "sextape", Karim Benzema pourrait profiter du Clasico pour faire oublier ses déboires.

Le Clasico comme début de rédemption. Karim Benzema ne pouvait pas rêver meilleur écrin pour redorer son blason terni par une affaire saugrenue dans laquelle il aurait tenu un rôle. Si les faits sont difficiles à établir, une chose est certaine : ce choc face au Barça, qui réussit si souvent au Français, tombe à pic.

Benzema n'a pas joué pour le Real depuis sa blessure aux ischio-jambiers le 8 octobre et Benitez a insisté sur le fait qu'il ne l'avait pas retenu pour des raisons physiques plutôt que psychologiques. Le Français devra néanmoins faire abstraction de son état moral afin de signer une bonne performance contre l'une des meilleures équipes du monde.

Benzema plus en état de grâce ?

Alors que ses coéquipiers l'ont assuré de leur soutien et son président également lors d'un entretien privé, Benzema ne serait plus en état de grâce du côté de Santiago Bernabeu. Florentino Pérez en aurait assez des affaires qui gravitent autour de l'international tricolore et planifierait un départ en fin de saison. Pérez, s'il soutiendra toujours Benzema en public, ne permettra pas que la tunique blanche immaculée du club merengue soit tâchée par un scandale (selon El Confidencial). D'où l'importance pour Benz' de briller face au Barça, ce qui lui permettrait de gommer beaucoup d'imperfections autour de son image en Espagne.

Deuxième sportif français le mieux payé au monde après Tony Parker (d'après le dernier classement de "L’Equipe Magazine" avec 15,8 millions d’euros de revenus en 2014), Benzema ne cultive pas la même image de "Bad Boy" en Espagne où il est plutôt considéré comme un introverti.

L'attaquant emblématique du Real a d'ailleurs failli porter les couleurs du Barça... Son transfert en Catalogne était bouclé en 2008, avant que les Blaugranas ne reculent, la faute à un entourage jugé sulfureux selon AS. Il finira par rejoindre Madrid contre 35 millions d'euros l'année suivante.

Son importance au Real n'est plus à démontrer. Benzema est par ailleurs celui qui permet à CR7 de s'épanouir. Le Barça est d'ailleurs sa victime favorite, avec le FC Séville et Malaga. "Benzebut" a joué 1263 minutes face au Barça, pour 20 matches, 5 victoires, 5 nuls, 10 défaites et surtout 7 buts et 5 passes décisives (Opta).

En marquant lors de cette nouvelle itération du Clasico, Benzema pourrait lancer sa saison et pourquoi pas égaler sa meilleure saison au Real, quand, en 2011-12, il avait inscrit 32 buts sous la férule de José Mourinho. Mais surtout, il ferait parler de Benzema le joueur, celui attendu cet été en Bleu pour l'Euro 2016.

Get Adobe Flash player