Barça-La Corogne, les clés du match

Champion d’Espagne depuis la semaine dernière, le Barça va célébrer le titre avec son public, ce samedi contre la Corogne. Avant de se tourner vers ses deux finales.

La saison dernière, pour le dernier match de la saison, le Barça disputait et perdait le titre devant l’Atletico Madrid. Un mauvais souvenir qui ne se répètera pas cette année. Ce samedi, l’ultime sortie des Blaugrana de la saison se déroulera plutôt sous le signe de la fête puisque les Catalans y étrenneront le sacre conquis la semaine dernière sur la pelouse de…l’Atletico. Il y aura de la joie, de la communion avec les supporters, mais aussi un brin de tristesse. Et pour cause ; ce match verra l’emblématique Xavi, en partance pour le Golfe, disputer son tout dernier match avec la formation catalane en Liga. Un rendez-vous spécial et qui sera suivi par deux autres, avec un peu plus d’enjeu, lors des prochains quinze jours.

Une soirée spéciale pour Xavi

En effet, le Barça aura encore deux matches à disputer après cette rencontre face aux Galiciens. Des finales de Coupe du Roi et de la Ligue des Champions. Lionel Messi et ses coéquipiers vont certainement y penser ce week-end. Il n’est donc pas impossible qu’ils lèvent un peu le pied contre la Corogne. D’autant plus que l’adversaire, pour sa part, sera ultra-motivé vu qu’il a une place à sauver parmi l’élite. Les hommes de Luis Enrique vont probablement se ménager, particulièrement dans les duels et les contacts. Quoi que, pour leur star argentine, ce n’est pas totalement sûr vu qu’elle peut encore rejoindre Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs. Pour cela, le quadruple Ballon d’Or devra scorer à quatre reprises. Pour un autre joueur, l’on aurait parlé d’une tâche des plus ardues mais dans le cas de l’Argentin c’est juste quelques efforts supplémentaires à fournir par rapport à ceux qu’il réalise d’habitude. 

Qu’il réussisse ou pas ce pari, Messi ne sera, pour une fois, pas la vedette du jour. C’est donc Xavi qui sera à l’honneur à l’occasion de sa 765e et antépénultième sortie avec l’équipe barcelonaise. « Je suis très nerveux depuis quelques jours. C’est une situation particulière. De la nostalgie, mais aussi de la joie », a déclaré le chevronné milieu de terrain. Dix-sept ans après ses premiers pas dans l’équipe première, ce grand joueur s’apprête à dire adieu à Nou Camp. L’hommage qui lui sera réservé sera très certainement à la hauteur des services qu’il a rendus au club, de son palmarès (26 trophées remportés au club) et aussi de l’immense champion qu’il est. Après Victor Valdes et Carles Puyol, c’est un autre enfant de la Masia qui s’apprête à quitter la prestigieuse institution. Petit à petit, l’ancienne génération fait donc place à la nouvelle.

Toutefois, si les joueurs changent, l’identité du club perdure et les succès se prolongent. Cette année, le Barça a l’opportunité d’écrire l’une des plus belles de son histoire en remportant un triplé. En tant qu’entraineur, et pour sa première sur le banc du Nou Camp, Luis Enrique est fier de tout ce qui a été accompli dans les différentes compétitions cette saison. Désormais, il espère seulement que le finish soit à la hauteur des attentes. « Dès le début de l’exercice, j’ai vu qu’il y avait quelque chose de spécial dans ce groupe, a-t-il déclaré. J’ai perçu la qualité humaine des joueurs. Dès le début, il y avait une très grande union. Mon objectif est de faire de mon mieux et de gagner des titres. On espère toujours pouvoir réaliser le meilleur parcours possible, mais il faut aussi se préparer à ce que les choses ne se passent pas comme prévu. Qui aurait imaginé il y a un an qu’on aurait été tout proches du triplé ». En effet, après la saison 2013/2014 vierge de tout titre, personne n’aurait pensé à un tel parcours. Mais, il n’est pas encore bouclé et il convient pour les Blaugrana de ne pas se manquer au moment où ils devront franchir la ligne d’arrivée.

Get Adobe Flash player