Real Madrid-Valence, les clés du match

Entre ces deux matches contre la Juventus en Ligue des Champions, le Real défie Valence samedi en Liga. Les Merengue n’ont pas le droit de se louper.

Le Real Madrid a-t-il digéré son voyage manqué à Turin en début de semaine ? La réponse à cette question sera connue demain lorsque, à l’occasion de la 36e journée de la Liga, les Merengue affronteront Valence. Face à cette équipe qui les a fait tant souffrir en janvier dernier lors de la phase aller, les hommes de Carlo Ancelotti ont une obligation absolue de l’emporter. Afin de se refaire un moral en vue de ce choc retour contre les Bianconeri, mais aussi pour rester dans la course au titre vu que tout faux-pas désormais risque d’être rédhibitoire. Cristiano Ronaldo relèveront-ils ce défi ?

Benzema est de retour

Il parait qu'une grande équipe ne perd jamais deux fois de suite. Mais, le Real a déjà connu cette mésaventure cette saison. Au début du mois de mars, les Madrilènes étaient tombés successivement contre Schalke et l’Athletic Bilbao. Un accroc face aux Ché n’est donc pas à écarter, mais les joueurs préfèrent ne pas trop songer à ce scénario. « Après un mauvais résultat on se doit de rester calmes et plus unis que jamais, a confié le défenseur Sergio Ramos. Faire des erreurs fait partie du jeu, mais l’on se doit de faire notre auto-critique et nous améliorer et c’est ce que nous allons faire à Bernabeu ». Un joli discours mais qu’il convient à présent de confirmer sur le terrain.

Car la mission des champions d’Europe sera loin d’être aisée. Valence n’est pas le premier venu et ils le savent mieux que quiconque puisqu’ils n’ont plus battu cet adversaire à domicile depuis le 4 décembre 2010. De plus, les hommes de Nuno Espirito tentent actuellement d’accrocher la quatrième place au classement, celle qui offre le dernier ticket qualificatif pour la Ligue des Champions. S’ils ne sont pas concentrés à 100 et qu’ils ont un peu trop la tête à la Juventus, les Madrilènes risquent donc de connaitre une grosse désillusion. C’était le sens du discours tenu par leur entraineur en conférence de presse ce vendredi : « il ne faut pas trop penser à la Juve, mais à mettre la meilleure équipe possible demain ». 

Pour venir à bout des Valenciens, le Real devrait pouvoir compter sur Karim Benzema. L’attaquant français effectue son retour à la compétition après presque un mois d’absence.  Sera-t-il titulaire ?  Ancelotti a maintenu le suspense à ce sujet. S’il l’est, Cristiano Ronaldo devrait être le premier à s’en féliciter. Même s’il reste sur quatre buts inscrits en deux rencontres, le Portugais a été à la peine sans son compère français. Les deux hommes entretiennent une excellente relation, tant sur le plan technique qu’humain. Et il ne serait pas exagéré d’avancer, surtout au vu de l’absence prolongée de Luka Modric, que c’est de leur rendement que dépend la réussite ou pas de la fin de saison madrilène.       

Get Adobe Flash player