Liga 2014/2015 : les jeunes à suivre cette saison

La Liga reprend ce samedi. Goal s'attarde sur les jeunes joueurs qui pourraient marquer la saison en Espagne.
La Liga revient ce week-end, avec énormément d'attentes autour d'un championnat rempli de stars.

Les grands rôles sont déjà connus : Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar et Gareth Bale jouissent d'une incroyable popularité, tandis que des noms tels que Luis Suarez, James Rodriguez, Mario Mandzukic et Toni Kroos sont arrivés.

Mais quid de la nouvelle génération ? La saison dernière a fait sortir de l'anonymat des jeunes joueurs : Jesé, du Real Madrid, Aymeric Laporte, de l'Athletic Bilbao, Marc Bartra à Barcelone et Juan Bernat à Valence (transféré au Bayern Munich cet été).

Cette année, nombre d'autres graines de stars peuvent marquer la Liga de leur empreinte. Goal en liste huit qui pourraient briller lors de l'exercice 2014/2015.

PACO ALCACER - VALENCE - AVANT-CENTRE


Valence avait failli prêter Paco Alcacer la saison passée, avant de finalement décider de le garder, à juste titre. Le jeune attaquant a inscrit 14 buts en 37 matchs, dont un triplé dans la remontée fantastique de son club contre Bâle en quarts de finale de la Ligue Europa. 

Double champion d'Europe des moins de 19 ans avec l'Espagne, Alcacer a été formé à Valence. Il avait passé la saison 2012/2013 à Getafe. 

De petite taille mais doué techniquement et très bon finisseur, on le compare parfois à un ancien grand joueur passé par Valence, David Villa. En toute logique, il devrait débuter la saison comme le premier choix à la pointe de l'attaque des Murciélagos après une bonne préparation, lors de laquelle il a inscrit un joli but contre l'AC Milan.

"Alcacer est le futur avant-centre de l'équipe d'Espagne, c'est un vrai buteur", a déclaré Nuno, le coach de Valence, cet été. Un soutien de marque.
DENIS CHERYSHEV - VILLARREAL - AILIER


Denis Cheryshev appartient au Real Madrid, mais il n'a jamais eu l'opportunité de s'imposer au club, malgré quelques minutes disputées lors de la saison 2012/2013, sous l'égide de José Mourinho.

L'ailier de 23 ans, international russe, était prêté à Séville la saison passée, mais il n'a été titularisé que cinq fois au cours d'une campagne gâchée par les blessures.

Malgré son manque de temps de jeu, Séville souhaitait le recruter définitivement, mais le Real Madrid ne comptait pas le laisser partir. Il a donc rejoint Villarreal en prêt, et s'est distingué en marquant un but en amical contre Swansea et en réalisant une bonne performance dans la victoire 3-0 du sous-marin jaune sur le FC Astana jeudi. 

Cheryshev a signé un nouveau contrat le liant au Real Madrid l'année dernière après une intervention de Carlo Ancelotti lui-même. Le coach italien voulait faire de Russe un latéral mais son père Dmitri (qui a évolué en Espagne pour le Sporting Gijon entre 1996 et 2001) s'est interposé : "Ancelotti veut qu'il joue latéral mais Denis veut jouer à son poste. Il peut encore grandir et progresser." Mais ce ne sera pas au Real Madrid...pour l'instant, en tout cas.

GERARD DEULOFEU - SEVILLE - AILIER


Tout comme Cheryshev, Gerard Deulofeu a dû partir de son club pour trouver du temps de jeu. L'ailier du Barça va tenter de continuer sur sa bonne lancée de la saison dernière, passée à Everton en prêt. Pour l'exercice 2014/2015, le FC Barcelone a décidé de le prêter au FC Séville.

Deulofeu a admis avoir été surpris lorsque le nouveau coach du Barça, Luis Enrique, l'a informé qu'il ne faisait partie de ses plans pour la saison 2014/2015. Mais il a hâte de travailler son jeu sous la direction d'Unai Emery. "Je veux faire une bonne saison. C'est important pour ma carrière", a-t-il déclaré cette semaine.

Doté d'une incroyable technique et capable de n'importe quel dribble, le joueur de 20 ans est extrêmement doué et devrait briller en Andalousie, où il devra progresser dans sa prise de décision et son apport défensif afin de devenir un vrai joueur d'équipe.

"Il peut éliminer des joueurs, faire des courses diagonales, marquer des buts et donner des passes décisives", a expliqué l'entraîneur de Séville. Le sélectionneur, Vicente Del Bosque, est quant à lui confiant. "Je suis certain qu'Emery tirera le meilleur de Deulofeu."

MUNIR EL HADDADI - BARCELONE - ATTAQUANT


Il fait partie des jeunes à suivre cette saison à Barcelone. L'attaquant Munir El Haddadi, à peine âgé de 18 ans, a marqué les esprits durant la pré-saison et terminé la préparation comme meilleur buteur de son équipe avec quatre réalisations.

Né à Madrid, d'origine marocaine, Munir s'est fait connaître en marquant 32 buts en 29 matchs avec le Rayo Majadahonda, club de la capitale, alors qu'il n'avait que 15 ans. Il a immédiatement intéressé nombre de grands clubs, et finalement rejoint les équipes de jeunes du Barça en 2011.

El Haddadi n'a disputé son premier match avec le Barça qu'à la fin de la saison dernière. Auteur de 4 buts en 11 matchs de deuxième division, il semble prêt à évoluer en équipe première et pourrait profiter d'opportunités en ce début de saison, particulièrement avec la suspension de Luis Suarez jusqu'en novembre.

"Nous connaissions la qualité de Munir", a déclaré Luis Enrique récemment. "Jusqu'où il ira ne dépendra que de lui."
FEDE - CORDOBA - AILIER


Né à Rosario, en Argentine, comme Lionel Messi et Angel Di Maria, Federico Cartabia est un milieu offensif de 21 ans, appartenant à Valence.

Découvert pendant l'été 2013, il a disputé 40 matchs avec les Valencians la saison passée, dont la plupart en entrant en cours de jeu. Surnommé "Messi" parce que son style de jeu ressemble à celui de son aîné et compatriote, il jouera cette saison sous les couleurs du promu Cordoba, en prêt.

"C'est un joueur prometteur, un joueur d'avenir", estimait l'ancien attaquant de Valence et de l'Argentine Mario Kempes l'an dernier. "J'espère vraiment percer cette saison", a déclaré Fede à l'occasion de l'annonce de son prêt plus tot cet été.

JAN OBLAK - ATLETICO - GARDIEN


Les choses sont allées vite pour Jan Oblak. Le portier de 21 ans a commencé l'année 2014 sur le banc de Benfica. Il est devenu numéro 1 en janvier, a remporté le titre de Gardien de l'année au Portugal, trois trophées avec les Lisboètes, puis il a signé à l'Atlético Madrid contre 16 millions d'euros, en tant que successeur de Thibaut Courtois.

Le gardien slovène est plus petit que son prédecesseur (il ne fait qu'un mètre 86), mais il est considéré comme un des meilleurs jeunes gardiens d'Europe et le prix de son transfert l'a montré. 

Oblak est agile et à l'aise dans le jeu au pied. Il a de très bon réflexes et fait preuve d'une belle autorité dans sa surface. Gêné par un problème à la hance, il est censé s'imposer comme le gardien numéro 1 des Colchoneros devant Miguel Angel Moya une fois qu'il aura totalement récupéré de ses pépins physiques.

La semaine dernière, d'étranges rumeurs sont apparues : l'Atlético aurait proposé au Benfica Lisbonne d'échanger Oblak avec un autre joueur suite à des doutes sur son état physique, des bruits démentis par le président du club, Enrique Cerezo : "C'est faux. C'est la première fois que l'Atlético dépense autant pour un gardien, mais c'est un des meilleurs en Europe."

RAFINHA - BARCELONE - MILIEU OFFENSIF


Frère cadet de l'ancien joueur du Barça Thiago Alcantara, désormais au Bayern Munich, Rafinha est supérieur à son frangin dans certains domaines selon son père, Mazinho, vainqueur de la Coupe du Monde 1994.

Les deux joueurs sont différents, mais Mazinho estime que Rafinha, 21 ans, est meilleur en terme de dribbles et plus prolifique devant le but que Thiago. Rafinha, qui a opté pour la sélection brésilienne, contrairement à son frère, a réalisé une belle saison 2013/2014 en prêt au Celta Vigo, et il retrouve Luis Enrique au Barça. 

Impressionnant durant la pré-saison, il a débuté sur l'aile droit lors du trophée Gamper contre Leon lundi dernier et semble prêt à démarrer la saison à ce poste - au moins jusqu'au retour de suspension de Luis Suarez. Rafinha peut également évoluer à la pointe de l'attaque dans un rôle d'électron libre.

"Rafinha est un très bon joueur", a déclaré Andreu Fontas, un de ses anciens coéquipiers au Barça B et au Celta Vigo. "Physiquement, c'est un monstre et techniquement, il est très fort. Je le connais très bien, c'est un joueur utile parce qu'il peut jouer à plusieurs postes."

SAUL - ATLETICO - MILIEU


Les nouveaux visages sont légion à l'Atlético Madrid cet été. Mais lors du match nul des Colchoneros contre le Real Madrid dans le cadre de la Supercoupe d'Espagne mardi dernier, le plus inattendu était sans doute celui de Saul Niguez.

Le milieu de terrain de 19 ans a passé la saison dernière au Rayo Vallecano, où il était prêté. Et il semblait presque certain qu'il serait à nouveau prêté cette saison. Mais Simeone l'apprécie énormément et le jeune joueur devrait jouer un vrai rôle à l'Atlético dette saison.

Généralement dans l'axe, l'international espagnol des moins de 21 ans a évolué sur l'aile contre le Real Madrid, et a été félicité par son coach.

"Espérons qu'il continue à grandir, c'est encore un gamin", a déclaré Simeone. "Je vois en lui des similarités avec Koke et je crois qu'il peut nous aider cette année."