ESP, Real - Benzema, la machine est lancée

Karim Benzema, qui a marqué son 50e et 51e but sous les couleurs du Real, semble lancé pour atteindre de nouveaux record dans la maison blanche.
En inscrivant un doublé lors de sa 10e titularisation en Liga, face à Grenade, Karim Benzema, est devenu le meilleur buteur français de l’histoire du Real Madrid. Dépassant Zinedine Zidane, auteur de 49 buts dans toute sa carrière merengue, et revendiquant d’avantage une place de titulaire, alors que sa contribution va bien au delà de buts.


Un départ qui promet

Après un excellent début d’année 2011, illustrée par son explosion et des prestations décisives dans plusieurs grand rendez-vous du Real, Benzema démarre 2012 sur un excellent pied. En effet, l’attaquant des Bleus, qui a disputé son 15e match de Liga (10e titularisation) face à Grenade, a dépassé Zinedine Zidane en ouvrant le score à Santiago Bernabeu. Inscrivant ainsi son 50e puis 51e but en blanc, lui permettant de devenir le meilleur buteur français de l’histoire du Real. Pour Zidane, qui avait marqué son dernier but au Real lors de son dernier match face à Villarreal, il avait manqué un petit but pour atteindre la barre symbolique des 50 jamais depassée par un français. Mais si l’ancien capitaine des Bleus, qui évoluait à un poste bien différent du numéro 9 merengue, peut largement se satisfaire de ses 49 buts inscrits en 227 matchs, Benzema semble parti pour aller bien plus loin.

Une évolution nette

Car le français, qui compte déjà 16 buts et 9 passes décisives cette saison, continue de progresser. Tranchant balle au pied, intelligent sans, son jeu a pris une autre dimension. Son pressing, qui était déjà en net progrès depuis la fin de saison passée, est devenu impressionnant. Si bien qu’a l’heure actuelle, seul Angel Di Maria peut se targuer d’être un meilleur travailleur sur le front de l’attaque. En plus de son travail, Benzema se distingue aussi balle au pied. Grâce à sa lecture du jeu et ses qualités associatives, il est devenu aussi précieux que Mesut Ozil au moment de causer la panique entre les lignes, et ses qualités de dribbles le rendent aussi très utile au moment de déborder. Du coup, c’est bien l’homme en forme du coté du Real et le joueur du secteur offensif qui a sans doute le plus d’impact dans le jeu merengue.

Un nouveau statut

Désormais, l’équipe de José Mourinho, qui s’est d’abord construite autour du Cristiano Ronaldo, détient un autre joueur de grand poids à l’avant. Et la prise de responsabilité semble désormais bien plus partagée. Bien sur, Benzema doit aussi faire face à la concurrence de Gonzalo Higuain, qui évolue également à un rythme très élevé (15 buts, 1 passe décisive) cette saison. Mais l’attaquant argentin, qui est le principal conçurent du français au poste d’avant centre, offre un profil relativement différent. Bien moins à l’aise dans la construction et l’élaboration du jeu, c’est surtout un joueur de surface et de profondeur, qui offre une qualité de démarcation qui pourrait compléter le jeu du français. C’est d’ailleurs l’expérience qu’a tenté José Mourinho face à Grenade. Mais malgré le résultat du tableau (5-1), la prestation n’a pas été convaincante. Du coup, il se pourrait bien que le "Mou" fasse jouer la concurrence encore longtemps et demande aux deux joueurs de faire parler leurs arguments. Pour le Real, qui est engagé dans une bataille folle avec le Barça, il est donc primordiale de conserver l'attaquant français dans des conditions optimales. Car aujourd'hui, la contribution de Benzema représente bien plus que des buts.