Débat Goal.com : Où ira Ibrahimovic ?

Le dernier tour de passe-passe d’Ibracadabra a été de sortir de son chapeau des envies de départ impromptues et des appels du pied vers l’Espagne, alors que l’Inter vient tout juste de perdre Adriano. A votre avis, quelle sera la destination du « Super Swede » ?
Son contrat avec les Beneamata expire en 2013, mais « Ibra » n’a pas l’intention d’aller au bout de son bail avec le club de la Via Durini.  Le meilleur buteur intériste évolue en Italie depuis cinq saisons. C'est la raison principale pour laquelle il veut changer d’air : "J'ai un contrat avec l’inter et je suis très bien ici, mais en même temps je voudrais essayer quelque chose de nouveau parce que cela fait maintenant cinq ans que je suis en Italie" a t-il déclaré sur Eurosport. "J'ai tout gagné en Italie et j'ai appris beaucoup de ce pays. Cependant, j'arrive à un moment de ma vie, comme lorsque j'étais à l'Ajax, où j'ai envie de découvrir autre chose"

L'Espagne en destination prioritaire

« Je pense que le football espagnol me ressemble. C’est du football technique et ils jouent avec technicité là-bas.» Un départ est donc plus qu’envisageable, l’histoire nous ayant montré qu’aucun joueur n’est intransférable et qu’on ne peut retenir une star contre sa volonté. L’Inter semble s’être préparé à cette éventualité et pourrait fléchir en cas d’offre de 100 millions d’euros. C’est ce qu’affirmait récemment le dirigeant intériste Marco Tronchtti Provera : "C'est un grand champion. S'il partirait pour 100 millions ? C’est une question pour Moratti, mais je crois connaitre la réponse, car il s'agit d'une grosse somme d'argent et ce serait difficile de refuser" a-t-il avoué à Sky Sports Italia. Partir oui, mais où ? Avec de telles exigences de la part du club associées au salaire astronomique du joueur (12 millions d’euros par an) la liste des candidats à l’obtention de la signature de l’ancien joueur de la Juve se voit grandement rétrécir. C’est peut-être même ce « détail », qui empêchera tout mouvement estival du Scandinave, comme l’a souligné l’agent spécialiste en football italien Ernesto Bronzetti.

52 buts en 82 matchs, cela peut paraitre peu. Mais détrompez-vous. Pour un attaquant de soutien, c’est très appréciable, d’autant qu’il faut replacer le contexte de ces buts, la plupart étant des réalisations permettant à l’Inter de se sortir de plus d’une mauvaise passe. Esthétiquement, les buts de Zlatan sont les plus beaux d’Europe, faisant de lui l’attaquant le plus technique au monde. Ses passes décisives, caviar à foison pour ses compères d’attaque, font de lui le joueur le plus important de l’Inter. Alors, à votre avis, où ira Zlatan ? La première destination qui nous vient à l’esprit, c’est le Real Madrid. Le club merengue est en pleine reconstruction, et le contexte électoral est propice aux transferts les plus mirobolants. Après tout, « Ibrahimovic » sonne tout aussi bien dans l’oreille des Socios que « Kaka » ou « Cristiano Ronaldo ». L’impact (le séisme) médiatique généré par un tel transfert serait de la même magnitude. Mais l’Espagne, ce n’est pas que le Real, le Barça aussi pourrait être tenté par le rêve fou d’associer Messi à Zlatan. Attention les yeux ! Les mécènes anglais seront certainement sur les rangs cet été eux aussi. Chelsea en premier lieu, mais aussi les deux clubs de Manchester. Bref, le feuilleton Ibra ne fait que commencer, A vous d’essayer de deviner où et comment il va s’achever.

Hocine Harzoune