News Résultats en direct

Equipe de France U16 - Yann Gboho, la nouvelle promesse du Stade Rennais

Tous les plus grands clubs européens le connaissent. À 16 ans, Yann Gboho est l'un des joueurs les plus suivis de sa génération. Et c'est à Rennes qu'il a décidé de poursuivre sa formation. Arrivé en juillet 2016, l'ancien joueur du FC Rouen s'entraîne déjà avec la catégorie au-dessus, celle des U19. Une progression qui promet de belles années à ce jeune milieu de terrain que de nombreux clubs s'arrachaient déjà avant qu'il n'opte pour le Stade Rennais où son oncle, Ambroise Gboho, était en fin de parcours. "J'ai été à la base de sa signature. Il y avait énormément de clubs sur lui, dont Lyon et le FC Lorient. On a eu à séduire la famille tout en ayant un garçon en fin de parcours. Ce n'était pas l'idéal", se rappelle Yannick Menu, ancien directeur du centre du formation du club breton. Très proche de sa famille, Yann Gboho a alors tranché. Pour lui, il n'était pas question de partir trop loin de ses proches et la proximité de ces derniers a fini par faire pencher la balance en faveur de Rennes. "Ce choix n'est pas étranger au fait que son oncle était là-bas. Parmi les clubs intéressés, c'est Rennes qui le voulait vraiment. Le club a présenté un discours ambitieux et Yann voulait absolument y aller", explique pour Goal un proche du joueur.

Amine Gouiri, le jeune de l'OL "bientôt prêt" à exploser

Au sein de la famille, les avis étaient partagés. Certains préféraient qu'il aille à Lyon, d'autres à Rennes. Et c'est Yann Gboho qui a eu le dernier mot, comme à ses 12 ans, lorsqu'il a refusé d'intégrer Clairefontaine après avoir passé les tests avec succès. "Encore une fois, il ne voulait pas être éloigné de sa famille. Clairefontaine n'était pas du tout content. C'était un crime de lèse-majesté", nous rapporte-t-on en privé. Mais alors que le risque de s'enterrer aurait pu être grand, il n'en a rien été. Tout s'est accéléré et Rennes lui a donc fait signer une clause de non-sollicitation pour qu'il intègre le centre de formation après son année de troisième. "Il se sent très bien à Rennes", assure son entourage. Quant à Yannick Menu, qui a quitté le club en 2015, il garde un très bon souvenir de l'adolescent : "Quand il vous regarde, Yann dégage quelque chose. C'est le genre de garçon que vous n'oubliez pas. Il a une belle lecture du jeu et une très bonne compréhension du foot. Mais surtout de grosses qualités mentales."

"Il veut être le meilleur joueur du monde"

En 15 ans à Rennes, Yannick Menu a vu passer de nombreux jeunes : "Il y a eu Ousmane Dembélé, mais aussi Yacine Brahimi, Moussa Sow, Jirès Kembo, Yann M'Vila, Jimmy Briand, Yoann Gourcuff, Sylvain Marveaux... Ils sont tous différents, mais ce qui m'a le plus plu chez Yann (Gboho), c'est qu'il vous regarde droit dans les yeux. Il ne baisse pas la tête. Il a une belle personnalité et une grosse confiance en lui. Ce qui n'en fait pas pour autant quelqu'un d'irrespectueux." Dans deux ans, le contrat aspirant du jeune joueur arrivera à son terme et il sera temps de prendre une décision. Pour l'instant, le club n'a pas bougé et ne compte pas le surclasser avant la fin de la saison malgré de bons entraînements avec les U19. Un premier objectif pour le jeune joueur. "Jouer en U19 à Rennes, c'est le premier objectif. Il s'entraîne avec eux. Il veut jouer en U19, être titulaire en sélection et jouer pour l'équipe de France, son pays. De toute façon, il veut être le meilleur joueur du monde", nous souffle un observateur rennais. Un discours ambitieux qui colle avec l'image que l'on peut se faire de son idole, Paul Pogba. Un modèle pour Yann Gboho, comme peuvent l'être Yaya Touré et Lionel Messi, "ses deux autres joueurs préférés."

Porto, Arsenal, MU... De gros clubs le suivent

Chaque week-end, ses parents avalent les kilomètres pour assister à ses matches. "Ça doit lui faire beaucoup de bien", pense Yannick Menu. Mais ce ne sont pas les seuls à l'observer derrière la main courante puisque, selon nos informations, le FC Porto et le Red Bull Salzbourg sont déjà passés aux choses sérieuses sans pour autant convaincre l'entourage du joueur. "Aujourd'hui, il a des clubs étrangers qui le suivent. Mais l'objectif est qu'il termine sa formation à Rennes, qu'il continue à grandir et qu'il apprenne à être autonome. Après, on verra", nous souffle un proche du dossier. Parmi les autres clubs intéressés, le Bayern Munich, Arsenal et Manchester United n'ont jamais cessé de l'observer. Des intérêts que le jeune milieu relayeur a toujours mis de côté alors qu'il s'apprête à disputer un tournoi UEFA avec l'équipe de France U16 dès jeudi avec un premier match contre le Portugal (14h). La plus belle des opportunités pour montrer, avec sérieux et humilité, qu'il faudra compter sur lui dans les années à venir.

Propos recueillis par Benjamin Quarez