Titi d'Or - Boubakary Soumare est 4e en 2016 : des U17 à la CFA en quelques mois

Jusqu'à l'annonce du vainqueur vendredi, découvrez qui compose le top 5 du Titi d'Or 2016. Quatrième, Boubakary Soumaré a connu une ascension rapide cette année.

Si mardi le nom de Lorenzo Callegari sonnait comme celui d'un joueur proche de l'équipe première, celui de Boubakary Soumaré doit être un peu plus méconnu pour les supporters du Paris Saint-Germain. Titulaire avec l'équipe de France des moins de 18 ans, le milieu de terrain est pourtant une valeur sûre du centre de formation du Paris Saint-Germain et vient tout juste de connaître ses premières minutes de CFA contre Vitré (3-0) samedi dernier, à seulement 17 ans. 

Titi d'Or - Lorenzo Callegari est 5e en 2016 : grandir en allant grapiller du temps de jeu

Pour les non-puristes, la quatrième place du joueur est une petite surprise, qui vient pourtant récompenser une année qui l'aura vue évoluer avec l'équipe de Youth League (4 matches). Titulaire à Arsenal (2-2) le 23 novembre dernier, Boubakary Soumaré avait offert une prestation très solide à l'audience anglaise et aux nombreux recruteurs présents sur place. Le natif de Noisy-Le-Sec faisait partie d'une équipe "bis" sans ses stars Christopher Nkunku ou Jonathan Ikoné, retenus avec le groupe d'Unai Emery pour affronter les Gunners, mais qui n'avait laissé filer sa victoire que dans les dernières minutes. 

En championnat, le Parisien totalise 12 titularisations avec les U19, pour 3 buts. "C'est un joueur qui a une forte personnalité, qui a bien progressé depuis le début de saison, décrit Hervé Guégan, l'entraîneur des U19 du PSG. En milieu défensif, il a toutes les qualités pour s'imposer au plus haut niveau. Il a une grosse qualité physique. Il sent le jeu, très puissant et il a une bonne technique en mouvement. La seule interrogation : sa faculté mentale à accepter l’exigence du plus haut niveau." Comme quelques-uns de ses coéquipiers, Boubakary Soumaré est au-dessus du lot, mais devra se faire encore plus mal pour aller voir plus haut. "Il faut qu'il soit capable d'accepter le plus haut niveau, explique son entraîneur. Il faut qu'il se rende compte qu'il faut être très exigeant envers soi-même. Mais il a bien évoluer là-dessus. C'est un joueur qui a beaucoup de caractère, qui a confiance en lui. Ce n'est pas quelqu'un de très expressif. Il a le potentiel pour monter d'un cran." 

Boubakary Soumare - PSG

À 17 ans, le milieu défensif a sauté le pas ces dernières semaines en intégrant à plein temps le groupe de François Rodrigues en CFA après avoir débuté la saison avec celui d'Hervé Guégan. "Cela ne me surprend pas, reprend l'entraîneur des U19. Il s'entraîne régulièrement avec la CFA depuis janvier et il a déjà joué après quelques semaines." Une progression rapide, une année seulement après avoir été sacré champion U17 avec le PSG en inscrivant un but en finale face à Saint-Etienne (4-2). "Quand un joueur a le niveau, qu'importe l'âge, on lui donne sa chance au niveau au-dessus, explique le technicien qui dirige la réserve du club parisien et celle de Youth League. C'est le cas pour 'Bouba' et ce sera le cas pour d'autres avant la fin de la saison." Il se murmure même au sein du Camp des Loges que le jeune titi pourrait s'entraîner avec les professionnels avant la fin de saison. À condition de confirmer sa montée en puissance avec la CFA d'abord.