Titi d'Or - Lorenzo Callegari est 5e en 2016 : grandir en allant grapiller du temps de jeu

Jusqu'à l'annonce du vainqueur vendredi, découvrez qui compose le top 5 du Titi d'Or 2016. Cinquième de ce classement, Lorenzo Callegari a déjà évolué avec les professionnels.

Pour les amoureux du Paris Saint-Germain, le nom de Lorenzo Callegari n'est pas inconnu. Certains l'annonçaient même comme le vainqueur du Titi  d'Or 2016. C'est pourtant à la 5e place que le milieu de terrain d'origine italienne est classé. 

Qu'est-ce que le Titi d'Or ?

Après un stage aux Etats-Unis réussi l'été dernier, où le Titi avait participé à tous les matches amicaux de son équipe (Inter Milan, Real Madrid, Leicester City), le milieu de terrain de 18 ans a dû attendre le 30 novembre pour s'offrir sa première apparition officielle avec l'équipe professionnelle du PSG. Trois petites minutes au Parc des Princes lors du succès face à Angers (2-0) en Ligue 1. "Je l'attendais, tout en étant patient, avait-il alors déclaré. C'est une énorme fierté. Je me souviens quand je venais au Parc des Princes et que je voyais les joueurs formés au club jouer. Mon cœur ne battait pas comme d'habitude." 

Milieu de terrain devant la défense, Lorenzo Callegari semble aujourd'hui au-dessus en CFA, mais pas encore assez aguerri pour évoluer régulièrement dans le groupe d'Unai Emery. "Pour ceux qui connaissent le football, ils ont vu que Lorenzo avait beaucoup de talent, explique Alessandro Canovi, son agent. Unai Emery le voit également pendant les entraînements. En Youth League (Ligue des champions des jeunes, ndlr), il a prouvé qu'il pouvait répondre présent dans des rencontres à élimination directe."

Le PSG prêt à le lâcher pour mieux le récupérer ?

Celui qui est l'agent de Thiago Motta également peut voir en Lorenzo Callegari quelques similitudes avec la jeunesse de l'Italien. "Il ne faut pas lui mettre de pression en le comparant à d'autres joueurs, mais Lorenzo est un jeune qui est bon dans la tête, physiquement et techniquement. Les trois conditions pour évoluer au plus haut niveau. Cette année, Lorenzo a fait de gros progrès mentalement. Il analyse ses matches, il demande beaucoup de conseils et il est capable de parler de football pendant des heures. C'est en ça qu'il me fait penser à Thiago."

Avec beaucoup de concurrence à son poste, Lorenzo Callegari va maintenant tenter de grappiller du temps de jeu ailleurs durant la deuxième partie de saison. "Il ne va pas partir en prêt juste pour partir, tempère Alessandro Canovi. Il faut trouver le club qui le voudra vraiment et qui peut offrir un profil technique qui va aller à Lorenzo." Selon nos informations, le natif de Meudon devrait avoir une option d'achat assortie à son prêt, ainsi qu'une clause de rachat du Paris Saint-Germain. Comme le Real Madrid l'avait fait avec Alvaro Morata au moment de laisser filer l'attaquant à la Juventus.