PSG, Le mystère des vols en série résolu

Le PSG est parvenu à faire arrêter les auteurs des vols en série survenus au Camp des Loges ces derniers mois.

Toute histoire a une fin. Pour ce veilleur de nuit, employé d'une société de surveillance en contrat avec le PSG, et son complice, elle s'est mal terminée. Les deux hommes, qui profitaient des veilles de nuit de l'agent de surveillance au Camp des Loges pour voler divers objets et les revendre, ont été piégés par le club parisien, a-t-on appris dans les colonnes du Parisien, ce vendredi. Le club de la capitale a décidé de tendre un piège aux deux individus, en leur donnant rendez-vous lundi après-midi, après avoir été informé, par un salarié, d'une étrange annonce sur le site de vente Le Bon Coin. Cette annonce, passée par un soit-disant membre du staff parisien, mettait en vente des crampons ayant appartenu à David Luiz.

Cette affaire de vols, longue de plusieurs mois, a finalement connu un épilogue digne d'une série TV policière. Le préjudice subi se calculerait en milliers d'euros. Au niveau du butin, les deux escrocs ont quand même eu la main lourde: une dizaine de paire de crampons appartenant aux joueurs professionnels (David Luiz et Serge Aurier notamment), des maillots, des shorts, des tee-shirts et autres vêtements floqués au nom du PSG ont été retrouvés aux domiciles des deux hommes. Parmi les objets plus surprenants, la police a retrouvé la parka au nom d'Olivier Letang, le directeur sportif adjoint du club. La montre volée à Javier Pastore a également été retrouvée. Les deux voleurs passeront devant un juge prochainement.

Voir l'article source du Parisien