Ligue 1 - Monaco impressionne déjà

Sur sa pelouse de Bordeaux, l’AS Monaco a fait plus que répondre aux attentes samedi lors de son premier match de la saison (2-0). Il se positionne en rival numéro 1 du PSG.
Il n’est jamais facile de répondre présent lorsque tout le monde vous attend au tournant. L’AS Monaco l’a fait ce samedi, et avec brio qui plus est. Pour son premier match de Ligue 1 depuis deux ans, le club de la Principauté a livré une prestation accomplie sur la pelouse de Bordeaux. Contre les Girondins, la victoire a été, certes, longue à se dessiner mais elle fut amplement méritée. Durant les 90 minutes de jeu, les hommes de Ranieri ont affiché une impressionnante supériorité technique, incarnée par Radamel Falcao, déjà très en jambes. La preuve que cette formation a manifestément les moyens pour concurrencer le PSG.

« Pas encore au top »

Prudent dans son analyse d’après-match, l’entraineur italien a refusé de parler de « message envoyé » à ses concurrents. Mais, c’est bel et bien l’image qu’a renvoyé cette démonstration de force. En terre aquitaine, l’équipe princière a été en mesure d’imprégner un rythme de folie et ce dès les premières minutes du match. « Nous commençons bien le championnat. Nous étions attendus et nous avons répondu présent » a confirmé Jérémy Toulalan après la partie. Un sentiment partagé par leurs adversaires du jour. Les Bordelais avaient essayé de résister le plus longtemps possible à cette belle machine avant de finir par craquer. « Avec leurs capacités offensives, la moindre erreur on la paye cash. A partir de la, on est punis. C'est l'apprentissage du haut niveau » a humblement reconnu Ludovic Obraniak.

A l’image de ce qu’ils ont montré lors de leur dernier match amical contre Tottenham (5-2), les Monégasques ont été dominateurs dans tous les compartiments du jeu. Une mainmise qui incite presque l’admiration à un stade aussi avancé de la saison.  Malgré cela, ils ont été nombreux, au coup de sifflet final, à pointer du doigt quelques bémols. « Dans l'ensemble c'est mérité, même si on peut faire mieux. On n'est pas encore au point » a lâché l’exigeant Toulalan, alors que son entraineur a relevé une « deuxième période équilibrée » en raison d’une certaine fatigue. « Nous ne sommes pas encore au top physiquement mais devant, on a la chance d’avoir des joueurs qui se connaissent bien » a-t-il ajouté. Des joueurs comme Radamel Falcao et James Rodriguez, qui n’ont manifestement pas eu besoin de temps d’adaptation pour briller dans le championnat français.

Après avoir battu pas mal de records dans les coulisses avec ses transferts à coup de millions, l’ASM est bien parti pour en effacer quelques-uns sur le terrain. Néanmoins, le championnat est encore long. Il n’y a pas trop lieu de trop s’enflammer mais plutôt travailler sur ce succès fondateur et en tirer tous les bien-faits. « Cette victoire est très importante, dit Ranieri. Je considère qu’elle est vitale pour ce début de Championnat. Surtout lorsque c’est à l’extérieur, sur le terrain d’une équipe comme Bordeaux. J’espère qu’on va continuer comme ça ! ». Même son de cloche chez le capitaine Abidal : « C’est important c'est de bien commencer. Ca offre de la confiance pour les étrangers qui viennent d'arriver ». Prochain test pour l’ASM : dimanche 18 aout contre Montpellier. Une première à Louis II qui promet énormément.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1