News Résultats en direct

Ligue 1 - Lyon, la réussite retrouvée

C’est ce qu’on appelle une victoire "à l’arraché". Vendredi soir, l’Olympique Lyonnais est allé chercher la victoire au stade de la Mosson. Au bout du temps additionnel, Clément Grenier a repris, du gauche, un ballon renvoyé suite à un corner. Geoffrey Jourdren était trop court et voyait ce ballon entrer juste en dessous de la transversale. Cette victoire est la deuxième d’affilé pour l’OL. Une bouffée d’oxygène après la mauvaise passe traversée par le club rhodanien (3 défaites, 2 nuls en cinq matches). Face à Montpellier, les lyonnais ont retrouvé ce qu’ils avaient perdu ces derniers temps. L’entente collective, l’envie et surtout, la réussite. Pour le club héraultais, en revanche, c’est plus compliqué. Deuxième défaite d’affilé et une place européenne qui s’éloigne de plus en plus.

Clément Grenier, le bon élève

Le jeune milieu lyonnais a bien retenu la leçon. Contre Tottenham en Europa League, c’est lui qui est devant Dembélé lorsque le milieu belge frappe, dans le temps additionnel, et envoi son équipe en huitièmes. Cette fois-ci, il était de l’autre côté. Le temps additionnel était terminé et le match devait se terminer sur ce corner. Lorsqu’il a vu le ballon lui revenir dessus, il a fait le travail, proprement, efficacement.

La réussite est de retour. Rémy Vercoutre l’a constaté lorsqu’après avoir relâché un ballon dans les pieds de l’attaquant, il voit Koné revenir, et d’un tacle rageur, éloigner le danger. Il n’est pas trop tard pour se réveiller. Après avoir perdu la deuxième place au profit de l’OM, les lyonnais ont vu Saint-Etienne leur passer devant. Mais c’est fini, ils se sont repris et peuvent regarder devant. En cas de victoire ce weekend, l’Olympique de Marseille repasserait devant, mais pour deux points. Pas insurmontable. Mais les gones n’en ont pas terminé. Il leur reste un déplacement périlleux à Nice, et surtout la réception de Saint-Etienne et Paris. La fin de saison s’annonce palpitante en haut du classement.

Pour Montpellier en revanche, la fin de saison devrait être tranquille. Le maintien est bien sûr assuré, mais cette deuxième défaite voit les concurrents que sont Nice et Lille pointer à 6 et 5 points et un match en moins. Le rythme du champion de France ne devrait pas lui permettre d’accrocher une place européenne. Les tensions entre le président et l’entraîneur ont probablement fini d’achever une saison difficile du côté de la paillade. Après le titre de champion obtenu l’année dernière, le club n’a pas su confirmer et a réalisé une mauvaise première partie de saison. Les lendemains de fête sont souvent difficiles.