thumbnail Bonjour,

Après son délicat départ de Nancy, Jean Fernandez est revenu dans L’Equipe sur la trahison dont il se dit avoir été victime.

‘J’étais alors une sorte de dieu pour avoir maintenu le club avec si peu de moyens. L’été dernier, à Nancy, j’étais Mourinho, Guardiola et Ferguson réunis. Ceux qui m’embrassaient en mai m’ont planté un couteau dans le dos en décembre’, a déclaré Fernandez.

Relatifs

From the web