thumbnail Bonjour,

Au micro de Canal +, l'ancien coach de Nancy, Jean Fernandez, a tenu à rétablir certaines vérités.

«J'ai entendu dire que j'étais parti de l'ASNL comme un voleur, en catimini, avec l'état d'esprit d'un mercenaire, c'est faux ! s'est emporté le technicien français, qui a démissionné le 10 janvier dernier. J'étais prêt à me battre avec cette équipe, nous étions à 8 points du premier non-relégable, et il y avait encore un espoir. (...) J'ai appris par la presse que le club ne comptait plus sur moi et que des joueurs allaient partir sans que j'ai mon mot à dire. Comme le club n'a pas eu le courage de me dire de partir, j'ai pris les devants».

Relatifs

From the web