News Résultats en direct

Ligue 1, PSG - Ancelotti : « Il y avait de la fatigue »

Le PSG a enfin réussi à dompter sa bête noire. Samedi soir, le club de la capitale est, en effet, revenu avec les trois points de la victoire de son déplacement à Nancy (1-0), l’équipe qui l’avait battu à deux reprises la saison passée. Toutefois, si la mission comptable a été assurée, au niveau du jeu, il y a eu pas mal à redire. En conférence de presse d’après-match, Carlo Ancelotti, l’entraineur, a d’ailleurs reconnu que ses joueurs n’étaient pas vraiment au top. Mais il avance quelques explications claires comme le synthétique, sur lequel ils sont « peu habitués à jouer », et aussi la fatigue relative à l’accumulation des matches.

« NANCY N’EST PAS A SA PLACE »

Carlo, que représente cette victoire à vos yeux ?

Carlo Ancelotti : Nous réussissons le carton plein durant cette semaine à trois rencontres. Après Reims (1-0) et Zagreb (2-0), c’est une nouvelle belle victoire, le tout sans prendre de but. Nancy n’est pas à sa place en queue de peloton. Une équipe contre qui le PSG était à la peine ces dernières années. Le club n’avait plus gagné depuis 2007 et nous avions chuté la saison passée (Ndlr : 2-1). Nancy impose toujours un combat physique qu’il est très difficile à relever, mais notre équipe est solide en ce moment.

Comment expliquez-vous vos difficultés face à cette équipe nancéienne ?

Nous n’avons pas l’habitude de jouer sur une telle pelouse. Le synthétique, c’est vraiment particulier : les rebonds, les appuis et les passes. La première période a vraiment été très délicate. Il y avait peut-être un peu de fatigue après le déplacement à Zagreb, trois jours auparavant. Nancy est mieux rentré dans la partie et a failli faire mouche rapidement (ndlr, avec l’occasion de Benjamin Moukandjo à la 2e minute). Nous avons commencé avec un problème à droite parce que Pastore n’est pas à l’aise sur un côté. Il n’avait pas ses repères. Une fois replacé derrière les attaquants, l'équipe a été bien plus en place. Ménez a également perdu un peu de confiance après sa première occasion, ensuite il a cherché à faire des choses trop difficiles.

Qu’avez-vous dit à vos joueurs au repos ?

J’ai demandé à ce que les joueurs soient patients, je leur ai dit qu’ils auraient les occasions de marquer. La deuxième période a été bien meilleure dans le contenu. Nous avons joué avec plus d'intensité. Les entrées de Bodmer et de Rabiot ont été déterminantes. Elles ont apporté plus de sécurité à l'équipe et nous avons mérité de gagner.

« IBRA EST FANTASTIQUE »

Un mot sur la nouvelle performance de Zlatan Ibrahimovic, auteur d’un but d’anthologie...

C'est un joueur fantastique et au fil des matches, il va améliorer le caractère et la personnalité de l'équipe. Il n’a pas fini de faire la différence. Il nous a enlevé... une belle épine du pied.

Allez-vous faire tourner lors du 8e de finale de Coupe de la Ligue contre Marseille, ce mercredi ?

Je n’ai pas l’intention de faire beaucoup de changements. C’est un match de gala. Les meilleurs joueurs doivent être sur le terrain.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1