(EXCLU), Caen - Heurtaux :"Ajaccio est entrain de jouer sa peau en Ligue 1"

Dans un entretien accordé à Goal.com, Thomas Heurtaux, le défenseur de Caen, explique qu'il s'attend à un match très difficile face à Ajaccio samedi.
Après une belle victoire contre Dijon (3-0), le Stade Malherbe s'attaque à un autre promu pour sa reprise. En effet, les hommes de Franck Dumas se déplacent sur le terrain d'Ajaccio, actuel lanterne rouge du championnat. Dans un entretien accordé à Goal.com, Thomas Heurtaux, le défenseur de Caen, explique qu'il s'attend à un match très difficile malgré les difficultés de l'équipe Corse en Ligue 1.

Bonjour Thomas, vous êtes sorti sur blessure lors du dernier match avant la trêve (contre Dijon), comment allez-vous ?

Thomas Heurtaux :  Tout va bien. J'ai eu une petite élongation au mollet. Ce n'était rien de très méchant mais j'ai été obligé de sortir. Je suis suspendu face à Ajaccio samedi mais contre Bordeaux, normalement, il n'y aura pas de problème. Je serai apte à jouer.

Lors de ce même match, face à Dijon, vous avez signé une belle victoire (3-0)...

Thomas Heurtaux :  C'était un match important et on l'a bien négocié. On a gagné 3-0 mais à un moment donné, Dijon a failli égaliser. On a été solide, solidaire et  du coup on n'a pas pris ce but avant de finalement parvenir à tuer ce match. C'est une victoire importante.

Grâce à ce succès, vous êtes remontés à la 9e place ... Est-ce primordial de rester dans le top 10 ?

Thomas Heurtaux : Bien sûr ! Ce qu'il faut, c'est s'éloigner de cette zone. On avait l'opportunité de le faire et c'est chose faite. C'est super d'être dans la première partie du tableau. En plus, on a 18 points à l'heure actuelle et il nous reste 6 journée avant la trêve, alors que l'année dernière on avait 18 points à la trêve. C'est vraiment bien !

Vous êtes-vous fixés un objectif de points d'ici la trêve hivernale justement ?

Thomas Heurtaux : Non, on ne s'est pas fixé d'objectifs mais ce serait bien qu'on ait six points de plus.

"ON N'A PAS A ROUGIR DE NOTRE PERFORMANCE AU PARC"

Avant cette belle victoire, vous vous êtes inclinés contre le PSG (4-2). A quel point étiez-vous frustré après ce revers ?

Thomas Heurtaux : C'est vrai que ça a été une défaite un peu difficile à digérer dans le sens où on avait fait un bon match mais il y a eu quelques circonstances qui ne nous ont pas aidés, comme le carton rouge. Paris est une très bonne équipe et à 11 contre 10, c'était encore plus difficile. Cependant, on s'est battu avec nos armes et on n'a pas à rougir de notre performance au Parc.

Que pensez-vous du niveau de jeu du PSG justement cette saison ? Les voyez-vous rester leader jusqu'au bout ?

Thomas Heurtaux : Je les vois finir tout en haut. C'est une très bonne équipe. Individuellement, c'est très très fort et collectivement, ça commence à jouer ensemble. On sait très bien que même s'ils ne font pas un gros match collectif, ils peuvent s'en sortir sur une exploit individuel.

Depuis quelques matches, vous alternez victoires et défaites, sur quoi votre équipe doit-elle encore travailler afin de gagner en régularité ?

Thomas Heurtaux : Je pense qu'on commence à gagner en régularité. On arrive à être performant contre des équipes de ce championnat. Après, c'est sur que face à des gros calibres c'est un peu difficile, à l'inverse de l'année dernière où ces équipes nous réussissaient bien. Mais on travaille dessus. On a vraiment un bon groupe, avec une bonne ambiance et de la qualité, je pense donc qu'on a les moyens de faire quelque chose cette année.

"ON VA JOUER NOTRE CARTE A FOND CONTRE BORDEAUX ET L'OM"

Samedi, vous vous déplacez à Ajaccio, lanterne rouge du championnat. Est-ce l'adversaire idéal pour une reprise ?

Thomas Heurtaux :  Honnêtement, il n'y a pas de bons et de mauvais adversaires. Ce sera un match compliqué car ils sont entrain de jouer leur peau en Ligue 1. Après, on a les armes pour jouer là-bas mais on s'attend vraiment à un match difficile.

A quelles genre difficultés vous attendez-vous donc contre Ajaccio ?

Thomas Heurtaux :  Offensivement, ils ont pas mal de joueurs de qualités. Défensivement, c'est pas mal non plus même s'ils prennent pas mal de buts, et puis ils ont un bon gardien. Ce sera chez eux, avec l'ambiance et comme je l'ai dit, ils ne vont rien lâcher. A nous de mettre en place notre jeu, d'être solides et performants offensivement . Par contre, je ne connais pas l'état de la pelouse mais j'espère qu'elle sera en bonne état.

Vous allez ensuite rencontrer deux adversaires de plus "gros calibres" avec Bordeaux et l'Olympique de Marseille...

Thomas Heurtaux :  Il n'y a pas d'appréhension. Ce sont deux gros matches qu'on a envie de jouer, surtout que Bordeaux et Marseille sont de mieux en mieux. On va jouer notre carte à fond et je pense qu'on peut faire des résultats.

Est-ce que Caen s'est fixé un objectif au niveau du classement cette saison  ?

Thomas Heurtaux :  La priorité des priorités c'est le maintien. Après, si on peut avoir un peu plus, on ne s'en privera pas mais l'important est de maintenir le club en Ligue 1.

"UNE DEFENSEUR DOIT POUVOIR MARQUER AUSSI"

Vous vous imposez petit à petit en patron de la défense. Comment se déroule votre début de saison ?

Thomas Heurtaux :  J'ai la chance d'être sur le terrain, que le staff me fasse confiance et j'essaie de rendre cette confiance à chaque fois que je joue. Pour l'instant, tout se passe bien. L'équipe tourne bien, donc ça aide aussi. Moi j'en profite et je travaille avec l'ambition de faire toujours plus. A moi de prouver à chaque match que je peux monter en puissance et de m'affirmer de plus en plus.

Vous êtes solides en défense et vous avez déjà inscrit 3 buts cette saison ? D'où vous vient cette réussite ?

Thomas Heurtaux :  J'ai eu la chance de marquer 3 buts. Aujourd'hui, c'est important pour un défenseur de pouvoir marquer aussi. Il y a pas mal de défenseurs qui sont décisifs pour leur équipe. Sur les 3, celui contre Brest (1-1) nous a permis de ramener le point. Après, que ce soit face à Rennes (3-2) ou Paris (4-2), on a tout de même perdu alors ce serait bien de marquer des buts qui permettent de prendre des points.

Qu'en est-il de votre complicité avec Gregory Leca ?

Thomas Heurtaux :  Avec Greg, on se connaît bien maintenant. On s'apprécie sur et en dehors du terrain. On est complémentaire, on se connaît par coeur. Je sais comment il joue, je sais ce qu'il va faire et je peux anticiper. C'est plus facile quand une charnière s'entend bien.

Pour l'instant, tout semble vous sourire. Mais quel est votre objectif personnel ?


Thomas Heurtaux :  Faire une bonne saison et être performant sur la totalité des matches. C'est aussi de maintenir Caen en Ligue 1, de marquer des buts, sauver des buts. Cette saison est importante.

Entretien réalisé par Laetitia Jacquesson