Ligue 1 - Lorient - Lille, les clés du match

Le LOSC a la possibilité ce week-end d’officialiser son retour en Ligue des Champions pour la saison prochaine, quatre ans après sa dernière participation. Pour cela, les Dogues doivent glaner les trois points mis en jeu face à Lorient, lors de la dernière journée de Ligue 1.
Il y a de cela quelques semaines, après avoir connu une petite baisse de régime en championnat, les Dogues de Rudy Garcia craignaient devoir se retrouver « à la place de con » à l’issue de la saison. Aujourd’hui, avant l’ultime levée du championnat, ils sont pourtant les mieux placés pour terminer à la seconde place du classement derrière le champion marseillais. Un énorme privilège qu’ils vont tout faire pour assurer samedi face à Lorient. S’ils s’imposent au Moustoir, les Nordistes seront, en effet, certains de faire aussi bien qu’en 2005/06 lorsqu’ils avaient terminé derrière le champion de l’époque, l’Olympique Lyonnais.

Comme on peut le deviner, c’est donc un match d’une très grande importance que le LOSC va jouer ce week-end. A 90 minutes d’une place en Ligue des Champions, la mobilisation est à son comble, mais aussi la pression. Les Dogues le conçoivent parfaitement mais, en même temps, ils ont essayé, tout au long de la semaine, d’évacuer toutes les ondes négatives avant cette ultime étape de la saison. « La pression existe » a reconnu le gardien Mickaël Landreau, poursuivant : « mais quoi qu’il arrive, le club aura grandi cette année, en terminant au minimum quatrième. Il reste simplement un match où rien n’est garanti. Alors répétons tout ce que nous avons su produire ces dernières semaines ». S’ils tiennent à leurs promesses, l’on voit mal comment les Lorientais pourraient les stopper.

Même s’ils occupent un très honorable septième rang au, l’on voit mal les Merlus proposer une grande opposition aux Nordistes. N’ayant pratiquement plus rien à jouer et étant déjà sûrs de réaliser leur meilleure campagne en Ligue 1, les hommes de Christian Gourcuff pourraient avoir la tête aux vacances, bien que ça ne soit pas l’habitude de la maison. Face à Montpellier, la semaine dernière, ils étaient déjà peu appliqués et il n’est pas impossible de les voir lever le pied à nouveau. Bien sûr, la formation morbihannaise pourrait aussi être de nous démentir et achever ainsi sa saison comme il l’avait commencer, à savoir par un succès contre Lille.

Les hommes à suivre :

Marama Vahirua (attaquant de Lorient) : Il l’a annoncé mercredi, Vahirua ne serait plus Lorientais la saison prochaine. Le Tahitien va quitter le club pour signer avec l’AS Nancy Lorraine. Cependant, contre Lille, il sera très motivé pour bien conclure ce qu’il juge comme étant sa meilleure saison en Ligue 1. Par ailleurs, il vise toujours le titre du meilleur passeur du championnat, puisqu’il n’est qu’à aucune unité de Lucho Gonzalez (10 passes contre 11 pour l’Argentin).

Mickaël Landreau
(gardien de Lille) : Au plus mal en début de saison à la suite de la très grave blessure qu’il a contractée lors de la phase de préparation, Mickaël Landreau est animé aujourd’hui d’un tout autre état d’esprit. L’ancien Parisien a retrouvé le meilleur de son niveau et en début de semaine il a appris son retour en Equipe de France. Pour qu’il soit comblé il ne lui manque plus qu’une dernière sortie réussie avec le LOSC.

La courbe de prestation des deux équipes :

Lorient termine sa saison sur la pointe des pieds. Même s’ils n’ont perdu qu’un seul de leurs quatre dernières rencontres, les Merlus carburent à un peu plus d’un point pris par match depuis le début du mois d’avril. Cependant, Mansouri et ses coéquipiers n’ont plus perdu à domicile depuis le 20 janvier dernier. La dernière équipe à être venue s’imposer au Moustoir c’est l’Olympique Lyonnais (2-1). Lille aura fort à faire pour briser cette belle série.

Côté nordiste, la forme affichée en cette fin de saison est d’un bien meilleur acabit. La bande à Rudy Garcia a remporté ses quatre dernières rencontres en Ligue 1 et elle n’a plus perdu depuis son déplacement à Valenciennes (1-0), lors de la 31e journée. D’autre part, les Dogues ont retrouvé toute leur efficience offensive, puisqu’ils ont marqué au moins deux buts lors de chacune de leurs cinq dernières sorties.

Le moment à ne pas rater :

Cette saison, Lorient a marqué 52 buts en championnat et 14 de ses 52 buts ont été inscrits entre la 31e et 45e minutes de jeu. Les Merlus se montrent donc particulièrement performants en fin de première période et ils le sont presque tout autant en début de la seconde (45e et 60 minutes de jeu). En revanche, ils encaissent pas mal entre la 61 et la 75e minutes de jeu (11 buts).

Lille, de son côté, possède toujours la meilleure attaque du championnat avec pas moins de 71 réalisations à son actif. Les Dogues n’ont pas forcément de période fétiche, mais ils se montrent, en revanche, assez fébriles défensivement en fin de partie. Lors de l’ultime quart d’heure du jeu, ils ont fait trembler à 15 reprises les filets adverses, tout en concédant 8 buts derrière.

L’importance du premier but :

Cette saison, Lorient a remporté 9 matches à domicile et 8 de ses neuf succès sont survenus après que les Merlus aient ouvert la marque. D’un autre côté, la formation morbihannaise s’est quand même inclinée à deux reprises sur ses terres après avoir pourtant marqué le premier but de la partie. Enfin, Lorient est la seule équipe de L1 à ne pas avoir perdu sur ses terres cette saison après un début de match défavorable. Lille n’a gagné, pour sa part, qu’une fois hors de ses bases dans ce cas de figure. Tandis que quand ils ont ouvert la marque à l’extérieur, les Nordistes ont gagné à 6 reprises.

Les déclarations :

Rudy Garcia (entraîneur de Lille) : "Nous savons ce que nous avons à faire à Lorient, qu’importe le résultat de Lyon hier. Nous y allons avec motivation, en tant que deuxièmes du championnat et nous le resterons si nous sommes en capacité de vaincre samedi soir. Bien sûr, l’Europa League est acquise. Mais nous n’allons pas nous en contenter puisque la Champions League reste accessible : nous avons très envie d’y participer. Le destin est entre nos mains, c’est ça le plus important. Ça conclurait simplement une bonne saison. »

Marama Vahirua (attaquant de Lorient) : « Je pense que c’est le match idéal pour que la fête soit belle à la fin. Je préfère jouer contre une équipe qui à quelque chose à jouer (…) J’aurais bien aimé commencer comme ça et terminer comme ils font. Ils peuvent avoir des regrets en regardant derrière eux, en regardant le début de saison qu’ils ont fait. C’est dommage pour eux parce qu’ils auraient pu faire une saison encore meilleure. »

Les groupes :

Le groupe lillois
Butelle, Landreau - Chedjou, R.Costa, Plestan, Emerson, Rami, Vandam - Balmont, Cabaye, Dumont, Souaré, Mavuba, Hazard, Obraniak – L.Touré, De Melo, Frau, Gervinho

Les absents :

Lille : Debuchy (épaule)

Les précédentes confrontations :

En Ligue 1, Lorient a reçu Lille à 4 reprises. Le bilan de ces matches est pour l’instant parfaitement équilibré avec une victoire pour chacune des deux formations et aussi deux matches nuls. A noter quand même que les Nordistes n’ont plus gagné au Moustoir depuis la saison 2001/02 (2-1).

L’arbitre :

L’arbitre de cette partie sera Mr Ruddy Buquet. Âgé de 33 ans, ce dernier a officié à 19 reprises en Ligue 1. Sa particularité c’est qu’il sort pas mal de cartons rouges. A son actif, il en a 4 de distribués et aussi 78 cartons jaunes distillés.

Le pronostic Goal.com :

Lorient – Lille : 1-3

Tout sur la Ligue 1

Connectez-vous à notre page Facebook Goal.com France

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.