Ligue 1 - Coupet : "La rééducation ne me fait pas peur"

Le gardien du Paris Saint-Germain, Grégory Coupet, est revenu sur sa blessure contractée face à Auxerre (1-0), samedi soir. Victime d'une fracture de la cheville, l'ancien portier international a également évoqué les qualités de son remplaçant, Apoula Edel...
Grégory Coupet n'est pas du genre à se laisser abattre. Le dernier rempart du Paris Saint-Germain, qui s'est fracturé la cheville lors de la courte victoire des Parisiens face à Auxerre (1-0), samedi, est revenu sur ce coup dur, évoquant également l'avenir du club de la capitale, qui se fera sans lui pour les prochains mois...

"Le PSG aura une cage bien gardée"

Très détendu "Ça va très très bien", l'ancien Lyonnais est revenu, en premier lieu, sur l'action fatale de ce match. « Je vois que le ballon va sortir en corner. Je voulais l’éviter coûte que coûte donc je me jette à corps perdu et le pied se plante dans le gazon. Je sens la torsion mais ne ressens pas plus que ça la douleur. C’est quand je vois ma jambe que je réalise. Je tiens alors mon tibia et me dis qu’il ne faut plus bouger. C’est à ce moment que le « doc » a été extraordinaire. Il est arrivé, a tout de suite pris ma cheville et la remise droite. Il m’a alors dit que le plus dur était passé. J’ai donc éprouvé un sentiment de soulagement et je ne peux pas dire que j’avais vraiment mal. Ce sont les images qui sont choquantes. Je pensais avoir une fracture ouverte. En fait, la cheville était seulement déplacée. ». Le dernier rempart du PSG avait pourtant déjà vécu cela durant sa période lyonnaise. « La blessure ne me dérange pas. Le principal était d’avoir un diagnostic le plus vite possible. Ca a été fait grâce au docteur. La rééducation ne me fait peur. Je ne m’inquiète pas pour ça." , a t-il poursuivi.

L'ancien international français a également tenu à rendre hommage au public du parc des Princes, qui lui a réservé une ovation à sa sortie. " C’était extraordinaire. J’ai vraiment entendu les encouragements des supporters et ça m’a énormément touché. J’ai reçu également beaucoup de messages et textos. Des amis sont venus à l’hôpital, tout comme les dirigeants. C’est vraiment magnifique. " Enfin, concernant Apoula Edel, son remplaçant, Grégory Coupet n'a pas tari d'éloges. " Son heure est venu. Il a un très bon mode de travail. Il est dans le vrai et il a toutes les capacités pour assurer la suite. Face à Auxerre, il a montré sur deux arrêts qu’il avait du cran. Faire une sortie aérienne sur son premier ballon, alors qu’il vient à peine de rentrer, c’était culotté. Il a tout et on n’a pas à être inquiet. Le PSG aura une cage bien gardée." Son jeune coéquipier a dû apprécier.