Réveillère veut de la concurrence

L’arrière droit international Français veut de la vraie concurrence à son poste avec François Clerc.

Annoncé du côté de la Fiorentina cet été, Anthony Réveillère est finalement resté à l’Olympique Lyonnais et s’apprête à disputer sa sixième saison au sein du Champion de France. « J'ai un contrat sur trois ans et j'ai toujours dit que je me sens bien à Lyon. La saison dernière, il n'y avait pas de vraie concurrence. C'était plus un partage du temps de jeu pour faire plaisir à l'un ou à l'autre. Ça ne m'allait pas. Je voulais que les rôles soient bien définis, qu'il y ait un n°1 et un n°2. Quitte à ce que je sois n°2 », avoue-t-il.

Anthony Réveillère doit être heureux puisqu’avec Claude Puel, le meilleur à l’entraînement gagne sa place en match : « Avec Claude Puel, les choses ont été claires dès le début : il n'y a pas de titulaire, les meilleurs à l'entraînement, ceux qui se battent pendant la semaine, joueront le week-end. Pour moi, c'est ça la vraie définition de la concurrence. La saison dernière, j'ai perdu trop de temps à comprendre le fonctionnement et à savoir pourquoi je jouais ou pourquoi je ne jouais pas. Là, c'est priorité au terrain. Ça me va », poursuit-il.

Anthony Réveillère, 28 ans, a inscrit un but en 28 rencontres de Ligue 1 la saison passée.