People - L'interview exclusive de Johan Cruyff

Le plus grand joueur néerlandais de tous les temps, Johan Cruyff, est le nouveau sélectionneur de la Catalogne. Pour sa première sortie publique, l'ancien entraîneur du FC Barcelone s'est confié en exclusivité pour Goal.com.
L’ancien joueur et entraîneur du FC Barcelone Johan Cruyff a officiellement été présenté ce lundi comme sélectionneur de l’équipe de Catalogne. A 62 ans, le Néerlandais n’a plus entraîné d’équipe depuis le Barça, en 1996. La sélection de Catalogne, comme celle du Pays basque, n'est pas reconnu au niveau international et demeure indépendante. Radieux de retrouver le terrain "le grand ami" de Louis Van Gaal est revenu pour Goal.com sur l'actualité de la planète football et sur les raisons de son retour.

Johan Cruyff, vous reprenez du service après 13 ans d'absence. Pourquoi ?

Johan Cruyff
: "Le football touche toutes les couches de la société. Par exemple, si l'on parle d'intégration, c'est plus facile grâce au sport. C'est également le cas en ce qui concerne le respect, la formation, ou encore l'apprentissage des règles. Le football, ou le sport d'une manière générale, peut guérir bien des maux comme l'obésité et le diabète. C'est pourquoi j'ai voulu apporter ma contribution."

Vous avez d'ailleurs crée une fondation dans ce sens : l'Université Cruyff. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

J.C.
: "Les enfants ont besoin de notre aide. J'ai beaucoup appris dans la rue. Je faisais du vélo, je jouais au football, mais aujourd'hui il n'y a plus de place pour jouer dans la rue. Il faut apporter quelque chose de différent car avec les voitures, les ordinateurs ou internet l'éducation physique est à un niveau très bas. Ce n'est pas normal tant le sport peut faire quelque chose de bien ."

Pourquoi avez-vous accepté le projet de la Catalogne ?

J.C.
: "La Fédération catalane est prête à faire quelque chose de totalement nouveau en Europe. Ils ont invité tous les clubs amateurs en Catalogne,  soit environ 1400, pour leur donner une certaine éducation sportive, pour aider les enfants dans les écoles. Ils ont la même vision des choses que moi. Ce n'est pas vraiment un emploi. En tant que coach, ce ne sera que pour seulement un ou deux matches par an. J'ai toujours aimé  être avec mes joueurs, parler avec eux, être sur le banc."

Que pensez-vous de votre ancien protégé Pep Guardiola, qui a fait des débuts remarqués avec le Barça aussi bien dans le jeu qu'au niveau des résultats ?

J.C.
: "Je suis très heureux, surtout parce que c'est une personne très intelligente et est un bon ami à moi. Je pense que c'est parfaitement ce qu'il fallait au FC Barcelone."

La semaine dernière,  un match amical contre l'Argentine de Diego Armando Maradona a été évoqué. Qu'en pensez-vous ?

J.C
. : "Je pense que venir ici pour Maradona avec l'équipe nationale et jouer dans la ville où il a joué, devrait être quelque chose de grand (...)  Ce pourrait être être une grande fête. Il est ce qu'il est.  Vous devez l'accepter comme ou il est. Ou pas."

Enfin, un dernier mot sur Wayne Rooney, un joueur que vous appréciez...

J.C.
: "Si vous voyez son comportement dans les dernières années sur et hors du terrain, je pense qu'il est un homme  bon et un bon père pour les enfants."