N'Sana Simon, un Lensois suivi par Manchester City

Alors qu'il a pointé le bout de son nez avec l'équipe première du RC Lens fin décembre, N'Sana Simon (né en 2000) a tapé dans l'œil de Manchester City. Portrait d'un espoir.

Comme Thomas Da Costa, Modibo Sagnan et Corentin Lemaire (U19), N’Sana Simon, le capitaine des U17, a fait le déplacement au Maroc pour un stage avec l'équipe première du RC Lens fin décembre. Un premier palier de franchi pour le jeune milieu récupérateur qui espère désormais s'installer avec le groupe professionnel. "C'est un autre monde, disait-il sur le site du club. Faire des passes, tirer, jouer, dribbler... C’était bien avec les pros ! Vraiment ! Les joueurs m'encouragaient, ça m’a donné du punch !" Mais depuis il n'a eu aucun signe de ses dirigeants et reste dans l'attente.

Yann Gboho, la nouvelle promesse de Rennes

Passé par Cergy Pontoise, N'Sana Simon a impressionné les observateurs, dont Moustapha Diarra, son ancien coach : "D'un point de vue sportif, Coco (son surnom, ndlr) est au-dessus de la moyenne. Il a un profil à la Verratti, pas très grand, mais très doué avec le ballon. De tous les joueurs que j'ai eus, c'est le plus humble. Il a la tête sur les épaules et travaille beaucoup." Pourtant, sur le plan scolaire, il a longtemps été dans l'impasse et alors qu'il devait signer à Monaco, tout a été remis en question au moment de faire le point sur son bulletin de notes.

"À la base il devait signer à Monaco, mais ça n'a pas accroché au niveau scolaire, confirme Moustapha Diarra. Les résultats n'étaient pas bons et on a décidé, avec sa maman, de mettre en place un gros suivi pour ne pas freiner les centres de formation. Lens est entré en jeu et lui a donné toute sa confiance." Reda Hammache, qui l'avait repéré pour Monaco, ne l'a pas oublié et quelques mois après son départ pour Lens, il l'a fait signer pour la saison 2014/15. Le début d'une belle ascension pour celui que Moustapha Diarra définit comme "plutôt timide, mais leader par sa technique."

"Il a toutes les qualités pour arriver là haut"

Une blessure aux ligaments croisés l'a freiné dans sa progression l'année dernière, mais il a su rebondir et aujourd'hui les agents se l'arrachent. "Les agents m'appellent pour récupérer Coco alors qu'ils ne m'appelaient pas quand il était blessé. Tout ça prouve qu'il est performant", confie pour Goal Moustapha Diarra, qui a gardé contacts avec le joueur et sa famille. "Il a toutes les qualités pour arriver là haut, mais cela passera par le travail. Même des joueurs comme Cristiano Ronaldo travaillent encore", ajoute-t-il, conscient du chemin qu'il lui reste à parcourir.

Egalement capable d'évoluer comme milieu relayeur, N'Sana Simon n'est pas mal à l'aise avec le ballon. Né gaucher, il est ambidextre. Une qualité qui plait beaucoup à Manchester City, qui selon nos informations l'a déjà supervisé à plusieurs reprises, tout comme Everton et plusieurs formations espagnoles. Du côté de Cergy Pontoise, son ancien club, on rêve déjà d'un parcours à la Henri Saivet, également passé par Cergy. Pour l'instant, N'Sana Simon n'a pas encore signé de contrat professionnel avec les Sang-et-Or. Le prochain grand objectif de sa jeune carrière.