Ronaldo, Messi, Ibrahimovic, Pogba : 10 stars, 10 objectifs à atteindre en 2016

Avec l'Euro, une Ligue des champions disputée ou le centenaire de la Copa America, 2016 est une année remplie d'objectifs pour 10 stars qui les auront forcément en tête.

GOAL Paul Pogba : devenir un héros national 


Depuis son arrivée en équipe de France, Paul Pogba est annoncé comme un modèle de précocité. Un joueur hors-normes, avec des qualités cumulées sur le plan technique mais aussi sur celui du leadership. Malgré son jeune âge, le milieu de la Juventus a l’âme d’un leader et l’exprime sur le terrain depuis ses premiers pas en Bleu.

Après Knysna et le grand « black out » du football français, l’ancien mancunien représentait aussi un idéal fraîcheur, devenant ainsi l’icône médiatique du renouveau et le « patron » en devenir de l’équipe de France. Après sa première véritable expérience sur le plan international au Brésil, Paul Pogba a enchaîné avec un nouveau titre de champion d’Italie et une finale de Ligue des champions. Tout autant de lignes ajoutées au CV qui annoncent l’heure approcher. Au mois de juin prochain, Paul Pogba, élu meilleur jeune joueur de la Coupe du monde 2014, devra être le meilleur joueur de l’Euro 2016 et faire gagner la France.


GOAL Neymar : mettre fin à l'hégémonie CR7/Messi


Sauf une improbable surprise, Neymar ne sera pas élu Ballon d’Or le 11 janvier prochain, date à laquelle son coéquipier du FC Barcelone Lionel Messi devrait recevoir sa cinquième distinction. Depuis 2008, tous les Ballons d’Or décernés l’ont été dans les mêmes mains : celles de Cristiano Ronaldo ou celle du petit argentin.  La mission de Neymar, puisqu’il semble l’accepter, est simple : mettre fin à l’hégémonie des deux extraterrestres.

Annoncé comme un véritable phénomène, le Brésilien ne faillit pas à sa réputation construite par les vidéos virales d’internet. Bien au contraire, ses deux premières saisons au Barça, couronnées notamment d’une Ligue des champions, leur ont donné raison. Auteur de superbes contrôles qui rappellent l’aisance de Ronaldinho, Neymar est d’avantage un buteur que celui qui le reconnaît comme « son héritier ». En 2005, l’ancienne gloire du Barça avait reçu le fameux Ballon d’Or, deux ans avant Kaka, le dernier auriverde décoré. Sa mission, en réalité, est un peu compliquée, mais en 2016, Neymar doit devenir le meilleur joueur du monde et remettre le Brésil sur son toit.


GOAL Zlatan Ibrahimovic : tirer l'Europe par ses grandes oreilles 


Zlatan Ibrahimovic a forcément plusieurs objectifs en tête pour 2016, même si son avenir est actuellement flou. Le buteur parisien, actuel meilleur buteur du championnat de France, aura sûrement à cœur d’achever son contrat au PSG en devenant une nouvelle fois meilleur buteur et meilleur joueur de Ligue 1. Mais tout comme les titres de meilleur joueur suédois, ces distinctions n’auraient certainement pas la même saveur qu’un grand titre européen.

Cela tombe bien, l’année 2016 lui en propose deux. L’Euro, même pour un Zlatan Ibrahimovic qu’aucune montagne ne doit effrayer, n’est certainement pas un objectif réalisable et sérieusement envisagé. Briller en France, en revanche, le géant suédois sait faire. Peut-être se distinguera-t-il aux yeux de l’Europe sous son maillot national, mais le chemin pour y arriver n’est pas le plus simple. Avant cela, il y aura la Ligue des champions. Celle qui le conduit vers une double confrontation avec Chelsea en huitièmes de finale. Celle qu’il n’a jamais remportée et qui manque inévitablement à son palmarès, malgré ses récentes déclarations pleine de fierté.  Avant de partir – ou pas – Zlatan Ibrahimovic aimerait à coup sûr marquer (encore plus) l’histoire du PSG, en réalisant son plus grand souhait.


GOAL Pierre-Emerick Aubameyang : être fashion en Soulier d'Or


Pierre-Emerick Aubameyang aime la mode, les vêtements, souvent excentriques. Pierre Aubameyang aime marquer des buts, beaucoup de buts. Comment le Gabonais pourrait-il donc allier ses deux passions ? En trouvant un soulier qui lui rappelle tous les buts qu’il a marqué.  L’Europe peut le lui enfiler. Actuel meilleur buteur du Vieux Continent avec 18 réalisations, l’ancien stéphanois explose littéralement au Borussia Dortmund, où aucun filet ne lui résiste.

À sa panoplie de sprinter, qui lui collait à la peau de manière légèrement restrictive, Pierre-Emerick Aubameyang a ajouté d’indéniables qualités de buteur qu’il démontre chaque week-end en Allemagne. Pour définitivement entrer dans la caste très fermée des buteurs de classe mondiale, l’ancien milanais doit ravir un Soulier d’Or trop souvent chaussé par les mêmes pieds.


GOAL Olivier Giroud : prendre la couronne pour devenir prophète en son pays


La saison d’Olivier Giroud a pris une toute autre tournure que celle à laquelle elle semblait destinée à son début. Lors des premiers mois de compétition, le joueur d’Arsenal était un blessé de longue durée, un remplaçant désabusé en club et résigné en sélection. Quelques semaines, une dizaine de buts et un scandale « à la sextape » plus tard, l’ancien montpelliérain est propulsé titulaire dans un club qui joue le titre en Premier League avec, dans sa manche, quelques cartes inattendues.

S’il remporte le titre en Angleterre et donne à Arsenal la couronne que le club attend depuis 2004, le Français pourrait être en pole position pour démarrer dans l’esprit de Didier Deschamps comme titulaire de l’équipe de France à l’Euro. En 2015, Olivier Giroud est le meilleur buteur français de l’année civile, mais devra encore prouver qu’il est bien le grand buteur qu’il aspire à devenir.


GOAL Zinédine Zidane : être numéro 1 dans sa team


Alors que Rafael Benitez n’est pas en odeur de sainteté à Madrid, Zinédine Zidane, lui, est réclamé par les supporters du Real. L’actuel entraîneur du Castilla, qui n’a a priori pas besoin de prouver sa valeur au plus haut niveau pour être légitime dans un des plus grands clubs du monde, doit assurer un passage compliqué entre le souvenir de sa carrière de joueur et le début de sa carrière d’entraîneur.

L’ancien numéro 10 des Bleus, cité parmi les meilleurs joueurs de l’histoire, ne doit pas égratigner sa légende par un parcours chaotique « de l’autre côté ». Sûr de ses forces, Zinédine Zidane s’est établi dans sa volonté déjà assumée depuis longtemps de devenir une référence sur les bancs.  En 2016, le protégé de Florentino Pérez doit s’émanciper du statut de technicien « étudiant » pour voler de ses propres ailes. Blanches, certainement.


GOAL Lionel Messi : si yo fuero Maradona


Lionel Messi, qui soulèvera selon toutes vraisemblances un nouveau Ballon d’Or dans quelques jours, le troquerait volontiers contre un titre collectif qui lui échappe depuis de longues années. Et à l’échec, la Pulga n’est pas vraiment habituée. Alors qu’il gagne tout avec le FC Barcelone, son équipe nationale, elle, vit toujours sur le souvenir de l’étoile apportée par Diego Maradona. Défait en finale de la Coupe du monde au Brésil, puis en finale de la Copa America l’an passé, Lionel Messi doit absolument faire gagner son pays pour devenir incontestablement le plus grand joueur de son histoire.

En Argentine, où il est né mais où il peine à convaincre en raison d’un départ précoce pour l’Europe, le quadruple Ballon d’Or n’est pas encore considéré à la hauteur de Diego Maradona. Une faction des supporters albiceleste lui préfèrent même Carlos Tévez, qui représente mieux, selon eux, le joueur argentin sur la scène mondiale. Quoi qu’il en soit, le génie du Barça mènera les siens, en 2016, lors de la Copa America du centenaire aux Etats-Unis. Un endroit où les étoiles ont pour habitude de se greffer partout, sur les murs, les sols ou les drapeaux. Messi en veut simplement une à lui sur son maillot.


GOAL Cristiano Ronaldo : devenir plus costaud que Futre, Baia et Figo


Tout comme son meilleur ennemi Lionel Messi, Cristiano Ronaldo doit complèter ses nombreux succès en club avec une victoire en équipe nationale. Si la chose n’est pas totalement impossible, il n’est pas faux de penser qu’elle est moins aisée que pour l’Argentin. En Europe, le Portugal ne fait clairement pas parti des équipes favorites, en dépit de la présence du triple Ballon d’Or. Trop esseulé, le joueur du Real Madrid ne peut pas tout faire, et n’a pu, jusqu’à présent, faire mieux que ses illustres compatriotes, Vitor Baia, Pauleta, Deco ou Figo, qui représentaient à leur époque, un espoir de titre plus vivace.

Véritable héro de la sélection dont il est le meilleur buteur, Cristiano Ronaldo transporte tant bien que mal une génération qui ne lui correspond pas vraiment. Puisqu’il a déjà sa statue partout au Portugal sans avoir mené la Seleçāo à la victoire, pourra-t-il changer l’histoire qui n’a jamais souri et être élevé au rang de demi-dieu ?


GOAL Guardiola : du pep's dans la City


Personne ne sait encore à quoi ressemblera le palmarès de Pep Guardiola au mois de mai prochain, bien que certains observateurs avisés parieront tout de même sur une Bundesliga de plus. C’est peut-être avec une nouvelle Ligue des champions qu’il débarquera en Angleterre, où Manchester City semble fin prêt à l’accueillir à bras ouverts. Son arrivée en Premier League serait bien évidemment un événement dans le monde du football, mais serait également un nouveau défi personnel pour le Catalan.

Après un passage quoi qu’il arrive abouti en Bundesliga, l’ancien barcelonais se lancerait à l’assaut d’un championnat qui ne correspond pas vraiment à sa manière de concevoir le football. À Manchester City, il s’agirait aussi d’écrire une histoire sur des pages quasi blanches en Europe et non pas de poursuivre celles d’un livre déjà bien rempli.


GOAL Eden Hazard : briller dans son ancien jardin 


De son propre aveu, Eden Hazard traverse la première période difficile de sa carrière. Et quelle période… Le Belge n’a pas inscrit le moindre but en Premier League depuis des mois. S’il fait toujours preuve de beaucoup d’implication, la réussite n’est plus au rendez-vous, après une superbe saison à l’issue de laquelle il avait assez logiquement été élu meilleur joueur. Mais depuis, l’ancien lillois traverse un trou noir et ne semble pas savoir comment s’en sortir. En 2016, Eden Hazard doit retrouver son niveau de jeu en vue d’un Euro pour lequel son pays fait figure de favori.

Aux commandes chez les Diables rouges de Marc Wilmots, le milieu de Chelsea doit mener les siens à la victoire en France, sur des terrains qu’il connaît par cœur et où il n’a fait que briller. De plus, la Belgique, qui a une équipe à faire pâlir tout le monde, n’a jamais remporté le moindre titre* majeur. Eden Hazard doit écrire son nom dans les livres de sport belges.

* En 1920, les Belges avaient été sacrés champions Olympiques.