Ola Toivonen, le bon coup du Stade Rennais

Rennes est en passe de finaliser l'arrivée d’Ola Toivonen. Mis sur le marché des transferts par le PSV, le Suédois est une recrue de choix pour Montanier.

Il faisait partie de nos idées de recrutement pour les clubs de Ligue 1. Et pour une fois, un club semble avoir eu la louable inspiration de se détourner des réseaux classiques des clubs français, afin de recruter ce talentueux Suédois de 27 ans. Au premier abord, Ola Toivonen est un stéréotype à lui tout seul de la représentation, en France, du Suédois : blond, grand, costaud dans les duels, souvent au pressing, travailleur et un peu caractériel.

L'une des grandes forces de Toivonen est sa polyvalence. Il a commencé sa carrière comme milieu offensif, a explosé à Malmö comme second attaquant, utilisé parfois comme numéro 10, avant de s'essayer comme milieu relayeur au PSV, avec grand succès. C'est d'ailleurs dans le milieu à trois du PSV Eindhoven qu'il s'est vraiment révélé. Tantôt utilisé comme relayeur droit (avec Hutchinson et Engelaar à ses côtés), il a été régulièrement positionné à la pointe haute d'un triangle avec Strootman et Wijnaldum (ou Van Bommel) derrière lui, ou comme milieu plein axe dans une formation plus offensive, avec Afellay et Engelaar à ses côtés.

Ola Toivonen peut également dépanner comme attaquant axial. Il peut aussi bien jouer dans un rôle de faux numéro 9 (décrocher pour lancer les ailiers ou l'attaquant de soutien, participer activement au jeu dos au but, étirer les lignes) que dans une position d'avant-centre, comme cela avait été le cas avec la Suède lors de la préparation avant l'Euro 2012 (avec Ibrahimovic derrière lui), avant qu'Erik Hamren change ses plans, de façon incompréhensible, lors de la phase de groupes de cette compétition.

 

OLA TOIVONEN (SUÈDE)
PORTRAIT
STATISTIQUES
Ola Toivonen Buts en Eredivisie : 60
Né le 03/07/1986 (Suède) Buts en Coupes nationales : 5
1m89 et 75 kgs Buts en Europa League : 13
Milieu relayeur et attaquant Buts avec la Suède : 6
35 sélections Buts en Allsvenskan : 16


Ceci dit, Toivonen est nettement plus influent lorsqu'il joue milieu relayeur, sur un côté, ou surtout à la pointe haute du triangle. Ses qualités de pénétration balle au pied, d'intelligence tactique, de pressing et de jeu sans ballon sont mises en avant lorsqu'il évolue à ce poste. Le Suédois lit parfaitement le jeu et sa propension à toujours être à la retombée du ballon, sur un centre aérien ou un centre en retrait est indéniablement l'une de ses forces. Son bon placement s'explique par l'accompagnement systématique des actions offensives de ses coéquipiers, quitte à mettre un peu en danger l'équilibre de l'équipe. Il est également redoutable sur coups de pieds arrêtés, il a inscrit de nombreux buts avec le PSV sur cette phase de jeu, en attirant le ballon, comme un aimant, dans la surface. Il est toujours bien placé et les défenseurs doivent le surveiller de près.

Autre qualité que ce poste de "milieu offensif reculé" (à la pointe du triangle haut du milieu à trois) met en exergue : sa bonne frappe de balle. Toivonen a, à la fois, une frappe puissante et aussi précise lorsqu'il enroule ses ballons à la perfection. Quand il avance balle au pied, Toivonen a plusieurs schémas préférés : décaler sur les côtés et solliciter un centre en se dépêchant d'aller dans la surface, tenter une frappe de loin, ou solliciter un une-deux avec l'attaquant de surface.

Joueur complet, Toivonen a aussi son petit caractère. Il lui arrive d'effectuer quelques gestes répréhensibles - il aime notamment jouer des coudes (demandez à Vertonghen) - et de prendre des cartons pour excès d'engagement.

L'aventure d'Ola Toivonen, si elle se termine effectivement avec ce transfert à Rennes, ne se sera pas achevée dans la joie et la bonne humeur, la faute à une situation contractuelle que le PSV a jugée désavantageuse, et qui l'a contraint à s'asseoir sur le banc la plupart du temps ces derniers mois. En effet, en fin de contrat en juin prochain, Toivonen n'a pas voulu le prolonger malgré les demandes incessantes de Marcel Brands (PSV), qui lui a posé un ultimatum dès l'hiver dernier : une prolongation ou le banc. Le Suédois a choisi un statut de remplaçant et n'a pas cédé aux pressions du club néerlandais.

L'unique interrogation sur l'adaptation de Toivonen dans le championnat français, si sa signature à Rennes se confirme, réside dans le style de jeu de nombreux clubs de Ligue 1. En Eredivisie, les espaces sont nombreux, facilitant le jeu du Suédois, tandis qu'en France, la culture tactique défensive est un art de vivre. En attendant d'avoir une réponse à cette interrogation majeure, le Stade Rennais s'apprête à retrouver un joueur suédois dans son effectif, après les succès Källström, Isaksson et Edman.