Asie - La Chine folle de Milan AC

La Fédération Italienne de Football a profité de l’organisation de sa Supercoupe d'Italie à Pékin en Chine pour se renseigner sur la popularité de ses clubs dans l’Empire du Milieu.
Samedi dernier, l’Inter de Milan et la Lazio de Rome se sont affrontés dans « le nid d'Oiseau» de Pékin (le Stade Olympique) pour le compte de la Supercoppa. Une première pour le football transalpin, appelée à se répéter dans les années à venir. Les responsables de la FIGC ont, en effet, pour but de soigner encore plus l’image de leur football dans ce pays. Dans cette optique, ils ont de quoi être confiants, surtout à la lecture des résultats d’un sondage réalisé auprès des fans chinois du foot.

Milan AC, équipe la plus supportée par les Chinois

Avec l’aide d’une délégation de l’Université britannique de Warrick, la FIGC s’est renseigné, dans onze villes différentes, sur l’intérêt que les Chinois portent envers le foot européen et italien en particulier. Le verdict est assez surprenant, puisque 78% d’entre eux ne suivent que les championnats du Vieux Continent. Un chiffre étonnement élevé qui concerne surtout la Serie A, et d’une manière plus précise le Milan AC. Le club lombard est la formation européenne la plus supportée en Chine (38%), devant le Real Madrid (22.4%) et Man United (21.6%).

D’une manière générale, les Chinois ne se passionnent guère pour leur championnat national. A l’exception des 5 cinq clubs phares du pays, les formations locales n’ont pas beaucoup d’admirateurs. Un état de faits qui illustre le manque d’attrait de la Chinese League, malgré la présence d’une dizaine de joueurs étrangers, mais aussi les répercussions positives des différentes tournées estivales effectuées annuellement par les grands clubs européens dans l’Empire du Milieu.