Barça-Manchester City, les clés du match

Le Barça reçoit Manchester City pour le compte des 8es de finale retour de la Ligue des champions. Découvrez les clés du match.

En possession d‘un billet pour la finale de la Coupe du Roi prévue fin mai, actuel leader du championnat espagnol et en situation favorable pour atteindre les quarts de la Ligue des champions, le Barça se prépare à recevoir Manchester City avec sérénité dans le cadre de la compétition reine avant le choc prochain du Clasico face au Real Madrid, son ennemi intime.

Andrès Iniesta a d’ailleurs évoqué ce match face aux Citizens de même que le choc face à Madrid en conférence de presse : "Le match de demain (mercredi) est peut-être plus important. Quelle meilleure manière de préparer le match de dimanche que d'avoir gagné avec de bonnes sensations et de nous être rapprochés de notre objectif en Ligue des champions ?", a dit le métronome catalan.

En face, un autre espagnol, Jesus Navas, ne désespère pas. Le virevoltant ailier est convaincu que son équipe peut créer l'exploit au Camp Nou contre les Blaugrana. "Il faudra tout donner pour faire de notre mieux et tenter", a-t-il expliqué dans des propos repris par El Mundo Deportivo. "On aura nos opportunités et il faudra les saisir".

En ce qui concerne les enjeux de la rencontre, rappelons que les Mancuniens sont dans l'obligation de s'imposer au Camp Nou par deux buts d'écart (ou un 2-3) après leur défaite du match aller dans les Eastlands, 1-2.
C’est donc certainement un exploit que devront réaliser les hommes de Manuel Pellegrini en terres catalanes. Mais il y a tout de même un peu d’espoir pour les visiteurs. En effet, le Barça a concédé un pion lors de 4 de ses 5 derniers matchs disputés à domicile, toutes compétitions confondues. Mieux encore, le club anglais peut se targuer d’avoir la meilleure attaque de Premier League (59 buts inscrits), dont 31 mis lors de ses 15 déplacements, soit plus de 2 buts par match !

Pellegrini a d’ailleurs recommandé aux siens d’avoir la mentalité des grandes équipes, évoquant le match aller : "Avoir la possession du ballon, jusqu'à l'autre surface et essayer de marquer des buts. Je ne pense pas qu'on ait eu de problème tactique, car on a joué avec deux attaquants (en première période). Barcelone a joué avec trois attaquants. Le Real aussi joue avec trois attaquants. Je ne pense pas avoir fait d'erreur (en jouant en 4-4-2), car entre ce que vous voulez faire et ce qu'il se passe sur le terrain, c'est vraiment deux choses différentes. Peut-être qu'en jouant avec deux attaquants, on doit plus travailler à la récupération du ballon. On aura jamais plus de possession que Barcelone, car c'est leur jeu, mais quand on a la balle, on doit être meilleurs avec et plus dangereux. Deuxièmement, il faut jouer avec beaucoup d'intensité et d'endurance pendant 95 minutes. On doit avoir la personnalité pour imposer notre style de jeu dès le début du match."

Pour rappel, Barcelone et Manchester City s'étaient déjà défiés la saison dernière, le score au Camp Nou avait été de 2-1 en faveur des locaux. Bis repetita cette saison ?