LdC - Lyon tout proche du jackpot

Malgré quelques frayeurs, l'OL accède aux barrages de la Ligue des champions en venant à bout du Grasshopper Zurich ce qui le rapproche un peu plus du pactole européen.

Pour boucler un budget et pérenniser le développement du club, l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas sait ce qu’il doit faire. Après s’être tant bien que mal débarrassé du Grasshopper Zurich, Lyon doit passer par les barrages les 20 et 27 août. Une qualification pour la plus prestigieuse compétition européenne, permettra aux Gones d'accéder au vrai pactole estimé à environ 28 millions d’euro.

Lyon pourra tomber sur Fenerbahce ou Eindhoven

Soumis à une cure d'austérité drastique, provoquée par des pertes de 19 millions d'euros, Jean-Michel Aulas connaît l'importance d'une participation à la très lucrative Ligue des Champions. Privé l'an passé de cette compétition pour la première fois depuis onze ans, Lyon s'est d'abord qualifié pour les barrages. Vainqueurs 1-0 à l’aller au stade Gerland, les Gones ont une nouvelle fois souffert pour venir à bout de la formation helvète (0-1). La réalisation de Clément Grenier, déjà décisif la semaine dernière sur le but de Milan Bisevac, a permis aux siens de finir tranquillement la rencontre.     

Il faudra ensuite franchir un dernier tour de barrage pour rejoindre la phase de poules. Ce dernier tour avant la phase finale de la Ligue des Champions ne s'annonce pas moins compliqué pour les joueurs de Rémi Garde. L'OL pourrait affronter la Real Sociedad, Fenerbahce ou le PSV Eindhoven. Par contre, lors de cet ultime tour avant la phase de poules, Lyon, qui sera tête de série grâce à son bon indice UEFA, évitera les grosses pointures comme Arsenal, AC Milan ou Schalke. Affaire à suivre vendredi pour le tirage au sort.