LdC, Bayern - Heynckes : « Une équipe unie »

Après le triomphe en finale de la Ligue des Champions, le coach du Bayern, Jupp Heynckes, a insisté sur les valeurs qui ont fait le succès de son équipe.
Pour la cinquième fois de son histoire, le Bayern de Munich s’est adjugé ce samedi la fameuse Coupe aux grandes oreilles. Au bout d’un long et remarquable parcours, la formation bavaroise a fini par atteindre son but. En finale, elle s’est défaite du Borussia Dortmund (2-1). La tâche n’était pas facile, mais Ribéry et coéquipiers ont su terminer en beauté. Une victoire qui a comblé de joie leur entraineur Jupp Heynckes. Bien que sous le coup de l’émotion, ce dernier n’a pas manqué, après la partie, a rappellé tout ce qui a fait le succès de cette formation.

« DEPUIS UN AN, ON N’A FAIT QUE PROGRESSER »

Comment expliquez-vous votre entame de match délicate ?

Jupp Heynckes : Durant la première période on a eu du mal à entrer dans le match. A la mi-temps, j’ai réajuster notre jeu. Je pense que les deux équipes ont ressenti beaucoup de pression. Quand vous voyez qu’on a terminé le championnat avec 25 points d’avance, c’est normal que vous soyez favoris. Mais, après les 30 premières minutes, on s’est libéré.

Quelle est la principale clé de la réussite ?

J.H. : On a une magnifique harmonie. Nous sommes une équipe unie avec Badstuber et Kroos, on a aussi deux internationaux qui manquaient à l’appel.

Votre joie a contrasté avec l’immense désillusion de votre adversaire…

J.H. : J’ai dis aux joueurs de Dortmund, je comprends votre déception après avoir perdu une finale. J’ai perdu une finale contre Liverpool aussi (comme joueur).

Qu’est ce qui a changé par rapport à l’année dernière ?

J.H. : Depuis un an, on n’a cessé de nous améliorer. Nous nous sommes améliorés et on a corrigé pas mal de détails. J’étais très strict et rigoureux sur les moindres imperfections. Aujourd’hui, je dois dire que les joueurs ont compris le message. Vous vous devez de garder les joueurs heureux. Personne ne veut s’assoeir sur le banc. Tout le monde veut jouer.

Etes vous encore décidé de vous retirer à la fin de la saison ?

J.H. : Si j’ai pris ma décision quant à ce que je vais faire après la finale de Stuttgart. Vous le saurez la semaine prochaine.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue des Champions