EXCLU GOAL - Ron-Robert Zieler : "Je suis sûr que j'aurais du temps de jeu"

Le nouveau gardien de Leicester, Ron-Robert Zieler explique à Goal son choix de rejoindre la Premier League et fait le point sur ses premiers pas avec le champion d'Angleterre.

Arrivé cet été à Leicester, Ron-Robert Zieler ne sera certainement pas numéro 1 devant Kasper Schmeichel. Du moins pas au début de la saison. Le portier allemand est néanmoins décidé à donner le meilleur de lui même pour avoir du temps de jeu. Aux côté de Claudio Ranieri dans les rangs du champion d'Angleterre, l'ancien portier de Hanovre apprécie ses premiers pas et explique son choix. 

Comment est la "hype" à Leicester après le titre ? 

Ron-Robert Zieler : Pas autant qu'il y a deux ou trois mois, quand je suis arrivé ici. La nouvelle saison a commencé. Tout est remis à zéro. Mais on sent toujours que les supporters sont incroyablement reconnaissants d'avoir pu vivre ça. Ils sont très positifs et n'attendent pas le même succès. En général, nos fans sont géniaux. 

Qu'avez-vous chanté pour votre bizutage en tant que nouveau joueur ? 

Au début, je voulais chanter 'Wonderwall' de Oasis. Mais apparemment des joueurs l'avaient déjà fait. Donc j'ai opté pour une chanson locale à Cologne 'Hey Kölle". Je n'ai pas fait attention, Robert Huth a été le seul à comprendre quelque chose. 

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Leicester ? 

Il y a eu de bonnes discussions. Dans l'ensemble, la proposition était bonne. C'est un club qui met les choses en place pour construire quelque chose et rester parmi les meilleures équipes. C'était vraiment tentant de rejoindre le champion d'Angleterre. Une chance que vous ne pouvez avoir qu'une seule fois dans votre carrière. Jouer en Premier League a également été un facteur. Tout comme avoir la chance de connaître la Ligue de champions. 

Saviez-vous que Kasper Schmeichel voulait rester ? 

Vous ne savez jamais ce qu'il se passe en football. Je n'ai pas particulièrement fait attention à ça, j'ai juste considéré l'opportunité. Le coach m'a dit qu'il avait besoin d'une profondeur de banc pour jouer 60 matches dans la saison. C'est pour cela que j'aurais des matches. Je suis optimiste, parce que je sais ce que je suis capable de faire. 

Y-a-t-il une concurrence à l'entraînement ? 

Je pense que le temps des gardiens ennemis est révolu. Kasper est un grand coéquipier et nous nous respectons. Mais bien sur, chacun de nous est compétitif, ce qui est motivant pour moi. Vous ne pouvez atteindre vos limites que si vous êtes entouré de bons joueurs. Je pense que c'est ce qu'il pense aussi. Tout le club en bénéficie, au final. 

Que pensez-vous de Claudio Ranieri ? 

Son énorme expérience se sent. C'est quelqu'un de simple qui attend la même chose de nous. Il est toujours relax et blague avec nous de temps en temps. L'équilibre est parfait et il a une bonne relation avec chaque joueur. Cela se voit lors des séances d'entraînement.
 

Quels sont vos objectifs de la saison ?

À la fin de la saison, je veux pouvoir dire que j'ai tout donné. Je vais essayer de bien performer, montrer mes forces et progresser sur mes faiblesses. Si je continue comme ça je suis sûr que j'aurais du temps de jeu. Évidemment, je veux jouer".