WBA - Liverpool (1-2), Alisson maintient le rêve de C1 des Reds
Alisson goal Liverpool 2021
Getty
Buteur de la tête à la toute dernière minute de la rencontre, Alisson a préservé les chances de Liverpool pour une qualification en C1.

A deux journées de l’épilogue de la saison en Premier League, Liverpool reste encore en course pour aller chercher une place en Ligue des Champions. Cet espoir aurait pu disparaitre ce dimanche lors de l’opposition contre West Bromwich, mais Alisson en a décidé autrement. Monté aux avant-postes sur l’ultime corner du match, le gardien brésilien a délivré les siens d’une magnifique tête décroisée.

Alisson, ce héros

Un exploit comme on en voit très rarement à ce niveau et c’est tout un symbole qu'il ait été la signature de ce portier. Cette saison, il avait beaucoup été décrié pour ses performances en dents de scie et quelques boulettes commises. Et là, il surgit au bon moment pour se montrer décisif et pas dans la surface où on l’attendait. 

« C’est si émouvant. Ces derniers mois ont été très difficiles avec ce qui s’est passé pour moi et dans ma vie. Le football est ma vie. Mon père n’est pas là pour le voit, mais il le voit de là-haut. C’est pour mes coéquipiers, mes amis et mes enfants. Ils se sont battus mes coéquipiers et je suis content de marquer ce but pour eux. Espérons que cela nous permette d’atteindre la Ligue des Champions », a déclaré le héros du jour au coup de sifflet final avec une voix tremblotante. 

L'article continue ci-dessous

Sans son gardien, Liverpool aurait donc dieu adieu à son rêve de C1. Et ça n’aurait pas été vraiment une énorme injustice. Face à une équipe des Baggies, pourtant reléguée en League One depuis une semaine, les hommes de Jurgen Klopp ont longtemps péché offensivement. Cette rencontre fut à l’image de leur saison, irrégulière en terme de rendement et très frustrante au niveau de l’efficacité.

Des Reds longtemps timorés

Dans les dix dernières minutes, et avant qu’Alisson ne se mue en sauveur, Liverpool a eu la possibilité de forcer la décision, mais le réalisme lui a fait défaut dans le dernier geste. Trent Alexander-Arnold a raté une opportunité toute faite à la 86e en plaçant une frappe puissante, mais trop enlevée. Dans la minute suivante, c’est Thiago Alcantara qui a manqué l’égalisation en butant sur le gardien adverse. Enfin, à la 90e, c’est Gigi Wijnaldum qui a envoyé sa tentative au-dessus, croyait susciter beaucoup de regrets.

Les Reds ont beaucoup attaqué vers la fin, mais la première période a été bien moins coinvaincante. Ils y ont même été inexplicablement passifs, ce qui a abouti sur l’ouverture du score adverse, signée Robson-Kanu (15e). Après s’être fait surprendre, le mérite des visiteurs aura quand même été de réagir assez rapidement. A la 33e minute, Mohamed Salah a rétabli la parité d’un tir enroulé suite à une passe de Salah. Cela faisait 1-1 et le score est resté de mise jusqu’à ce que le miracle de fin de match ne survienne.