Viktoria Plzen-Real Madrid 0-5, Madrid redevient royal
Dernière mise à jour
Le Real Madrid s'est largement imposé à Plzen pour la première du coach Santiago Solari en Ligue des champions. Le retour du roi ?

Au match aller, Madrid avait mis fin à 5 matches sans victoire en s'imposant contre son adversaire du jour (2-1). Dans la douleur, les hommes de Julen Lopetegui s'étaient imposés grâce à des buts de Benzema et Marcelo. 

Les joueurs du Real, désormais coachés par Santiago Solari, ont produit une rencontre autrement plus qualittaive ce soir et poursuivent leur renouveau avec un large succès. Un succès qui a mis un petit peu de temps à se construire, puisque c'est le Viktoria Plzen qui débute le mieux la rencontre avec une occasion très chaude. Dès la 9e minute, Hrosovsky entre dans la surface et centre fort devant le but. Nacho dévie le cuir du tibia sur la barre de Courtois. 

Mais Madrid ne faisait que s'échauffer et fera bouillir son adversaire au fil des opportunités, notamment en contre avec un numéro de Benzema après 20 minutes de jeu. Le Français progresse jusqu'au rectangle adverse, se joue de 4 adversaire avec deux crochets puis trompe Hruska d'un plat du pied qui passe entre les jambes de ce dernier pour le 1-0.

Le Real frappe aussi sur coup de pied arrêté. Juste après l'ouverture du score, Kroos se charge d'un corner côté gauche, qu'il dépose sur la tête de Casemiro, qui ne se gêne pas pour donner de l'ampleur à cette ébauche de succès madrilène. 0-2, puis 0-3, quand, sur un nouveau corner signé Kroos joué cette fois à la rémoise, Ceballos trouve Bale au second poteau. Le Gallois remet sur Benzema, qui place un coup de tête qui fait mouche.

Mais le supplice du Viktoria Plzen n'est pas encore fini. Et c'est Gareth Bale qui aura la bonne idée d'inscire son nom au tableau d'affichage. Très critiqué ces derniers mois, l'ancien Spur profite d'un centre du jeune Reguilon prolongé de l'arrière du crâne par Benzema, pour reprendre de manière très précise d'un plat du pied parfait qui va au fond.

Karim Benzema, Gareth Bale, Real Madrid

0-5 au repos, cete équipe fleure bon le vrai Real Madrid avec ses armes qu'on lui connaissait sous Zinedine Zidane : le contre, le talent individuel et la rigueur défensive. Le suspense est déjà mort au repos, mais le Real s'acharne sur son cadavre avec un deuxième acte où Kroos se muera de passeur en buteur.

L'article continue ci-dessous

L'Allemand est servi en déséquilibre suite à une chevauchée de Vinicius Jr et parvient à lober son ballon par dessus le portier de Plzen pour porter le score à 0-5. Jusqu'au terme de la rencontre, Madrid maintiendra sa domination en faisant tourner le ballon dans la moitié de terrain adverse et en s'offrant quelques opportunités éparses. 

0-5, score final, Santiago Solari l'avait affirmé en conférence de presse d'avant-match, le Real Madrid et la Ligue des champions sont inséparables. Le club merengue, triple champion d'Europe en titre, aura certainement son mot à dire dans la reine des compétitions de club cette saison.

 

Commentaires ()