Ukraine - Macédoine du Nord (2-1), l’Ukraine repart de l’avant
Andriy Yarmolenko Ukraine Euro 2020
Getty Images
Malgré une deuxième mi-temps délicate, l’Ukraine a empoché ce jeudi son premier succès à l’Euro aux dépens de la Macédoine du Nord (2-1).

Défaite par les Pays-Bas lors de son premier match malgré une prestation plus qu’honorable, l’Ukraine s’est remise dans le sens de la marche ce jeudi en prenant le meilleur sur la Macédoine du Nord. La bande à Shevchenko n’a joué qu’une mi-temps sur deux, mais cela a suffi pour assurer le plein de points. 

Yarmolenko a fait honneur à son statut

Revanchards, les Ukrainiens ont attaqué le match pied au plancher. Une attitude conquérante et qui a porté ses fruits à la 29e lorsque Andriy Yarmolenko est venu reprendre au second poteau une déviation d’Oleksandr Karayev à la suite d’un corner. Le joueur de West Ham faisait mouche alors qu’il venait tout juste de manquer une occasion une minute auparavant.

Après avoir été buteur, Yarmolenko a endossé le costume du passeur. Seulement cinq minutes après l’ouverture du score, il a servi Roman Yaremchuk pour le break. Ce dernier était dans une position idéale pour conclure, mais il a aussi réussi le geste parfait pour surprendre Stole Dimitrievski. Cela faisait 2-0 et on pensait l’Ukraine partie pour dérouler dans cette partie.

L'article continue ci-dessous

L’Ukraine s’est reposée sur son acquis

La suite du match a cependant été contraire aux attentes. Trop sûrs d’eux, les Ukrainiens ont baissé de rythme et laissé les Macédoniens revenir dans le match. Un manque de rigueur qui a débouché sur un pénalty concédé, et qui fut transformé en deux temps par Ezgjan Alioski (57e).

Avec un but de retard, Pandev et ses coéquipiers se sont mis croire à l’égalisation. Mais, tout en produisant un bon visage, ils n’ont plus été capables de mettre en danger Bushchan. À contrario derrière, ils ont subi deux alertes. A la 74e, il s’en est fallu de peu pour que Tsygankov ne double la mise. Et dix minutes plus tard, il y a eu un pénalty concédé mais que Malinovsky a été incapable de convertir. Un quatrième loupé dans cet exercice depuis l’entame de l’Euro.

Au final, et sans vraiment convaincre, l’Ukraine s’est donc relancée dans son groupe. Elle peut croire en une qualification pour les 8es. Ce n’est pas le cas de la Macédoine du Nord, qui avec 0 points en 2 matches et une rencontre à venir contre les Pays-Bas, se trouve au bord de l’élimination.